Fabien Nury – L’Or & le Sang T1


Fabien Nury – L’Or & le Sang T1C’est dans les tranchées de la première guerre mondiale et en compagnie d’un hérisson alcoolique que Léon Matilo, ancien truand corse, et Calixte de Prampéand, aristocrate issu d’une riche famille d’industriels, font connaissance. Coincés dans un trou d’obus au milieu des cadavres de leurs compagnons, secoués par les bombardements incessants, les deux s’accrochent à la vie et à la fabuleuse légende d’Arudji, un esclave devenu pirate, puis roi d’Alger. Persuadés qu’ils ne sortiront pas vivants de cet enfer, ils font un pacte : s’ils échappent à la mort, eux aussi partiront à la conquête de la Méditerranée …

C’est sur une idée de Maurin Defrance que naît cette histoire d’amitié entre deux hommes que tout oppose. S’appuyant sur le talent narratif de Fabien Nury (Je suis Légion, Il était une fois en France), le nouveau venu du neuvième art propose un récit en trois temps. La première partie, rythmée par les salves ennemies de la guerre 14-18, permet de sceller la camaraderie entre deux personnages issus de milieux totalement différents et qui, rapprochés par la Grande Guerre, vont à jamais lier leurs destinées. Vient ensuite un passage de transition où les deux amis se retrouvent prisonnier de leur ancienne vie, l’un au sein d’une pègre marseillaise qui voit sont retour d’un mauvais œil et l’autre, au milieu d’un environnement gangréné par l’argent et l’hypocrisie. L’album se conclut par un élan de liberté et la perspective d’un périple qui s’annonce mouvementé.

Côté dessin, le travail à quatre mains de Fabien Bedouel et Merwan Chabane, agrémenté de la colorisation de Romain Trystram, peut surprendre au premier abord. Dans un style qui se détache de la majorité de la production actuelle, les auteurs livrent cependant un graphisme dynamique et séduisant. Des combats de tranchées aux scènes d’abordage tout aussi spectaculaires, en passant par les paysages méditerranéens que partagent ce vieil homme narrateur et son neveu qui s’associe à notre impatience de découvrir la suite du récit, les auteurs proposent une mise en images personnelle, originale et convaincante.

Publiée par la maison d’édition 12 bis, cette histoire d’amitié établie sur fond historique séduira indéniablement les amateurs de récits d’aventure.

Retrouvez cet album parmi les titres sélectionnés au Festival d’Angoulême 2010 !

Advertisements

2 Réponses to “Fabien Nury – L’Or & le Sang T1”

  1. […] est un sacré salopard, mais sous la plume de Fabien Nury (W.E.S.T., Atar Gull, La mort de Staline, l’Or et le Sang), il a énormément d’empathie pour […]

  2. […] de deux hommes. C’est tout d’abord Fabien Nury (Il était une fois en France, L’or et le sang, La mort de Staline, Je suis légion…) qui a découvert le roman d’Eugène Sue, car […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :