Ben Templesmith – Wormwood T1


Ben Templesmith - WormwoodAprès ses petits chefs-d’œuvre graphiques en compagnie de Steve Niles sur « 30 jours de nuit » et Warren Ellis sur Fell, Ben Templesmith se lance ici également en tant que scénariste.

Dès la couverture cet australien complètement déjanté donne le ton : humour, décadence et un graphisme somptueux. Rien que le personnage principal, un asticot sorti d’une dimension parallèle et vivant dans un corps de zombie, vaut le détour. Le reste n’est pas mal non plus : un bar sordide, des aliens tentaculaires, un robot à l’humour british et une porte ouverte à toutes sortes d’autres aberrations. Mélanger ce cocktail totalement halluciné avec une bonne dose d’humour et vous obtenez « Wormwood ».

Au niveau du graphisme, le dessinateur australien nous régale à nouveau. La colorisation est un peu plus vive que dans « 30 jours de nuit » et « Fell », mais toujours aussi somptueuse.

Publicités

Une Réponse to “Ben Templesmith – Wormwood T1”

  1. […] crayons : Ben Templesmith, d’abord remarqué sur 30 jours de nuit, puis sur sa série en solo Wormwood. Son secret ? Le charbonneux, le trait anguleux, les visages dissymétriques, et le flou qui […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :