Brunschwig & Hirn – Le pouvoir des innocents T5


Quelle fin de cycle !

Brunschwig est un maître dans la clôture de cycles ; cette fin ouverte donnant le choix au lecteur entre 2 possibilités dans Vauriens, cette apogée pour conclure L’esprit de Warren, mais que dire de cette fin qui vous cloue sur place à la lecture de ce 5ième tome … Fabuleux !

Un scénario excellent, d’un pessimisme, d’une cruauté et d’une noirceur qui plairait sûrement à Tarantino.

La seule erreur que j’ai fait en achetant le coffret de cette série était de croire que j’allais pouvoir lire un album de temps en temps pour faire durer le plaisir car une fois qu’on est dans l’histoire : impossible de s’ennuyer, voire même de s’arrêter !

Une Réponse to “Brunschwig & Hirn – Le pouvoir des innocents T5”

  1. […] Car l’enfer est ici » est le deuxième cycle du cultissime polar « Le Pouvoir des innocents ». Après un excellent premier tome qui se déroulait seulement six mois après l’attentat qui […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :