Naoki Urusawa – 20th Century Boys T19


Urusawa 20th century BoysUrusawa est vraiment un type horrible, le genre de gars qui joue avec vos pieds pendant des dizaines de tomes. Mais le pire c’est que son talent narratif est tellement immense que vous devenez dépendant de ses histoires et après chaque tome vous en redemandez.

C’est donc encore accroché en ‘cliffhanger’ à la fin du tome précédent (ignoble individu cet Urusawa) que je me suis lancé dans ce dix-neuvième tome. Etant en manque de lignes de Naoki, je dévore littéralement les premières pages du récit.

Aaaaaaahhh, ça fait du bien ! Urusawa me tient de nouveau par le bout du nez : il me fait suivre Joe Yabuki, l’homme à la guitare, qui va essayer de franchir le mur d’enceinte de la ville, afin de pénétrer dans Tokyo. Il faudra cependant faire face au mystérieux maître du château.

Quelques bonds dans le temps, de petites révélations, l’histoire avance, on se doute depuis un petit temps que quelque-chose va arriver et puis là : PAN, Urusawa nous le met noir sur blanc : LA REVELATION.

Et puis Urusawa me laisse avec cette révélation et un mystère qui entoure AMI encore plus épais qu’avant. ‘Plus que’ trois mois à tenir pour la suite, à moins que j’apprenne vite le japonais pour lire le tome 20 en japonais ! Y a-t-il un japonais dans la salle s.v.pl ?

Alors, un conseille : ne devenez pas accro, laissez Urusawa là où il est, ne lisez pas 20th Century Boys, ne lisez pas Monster, passez votre chemin car c’est vraiment trop HORRRIIIIIIIIBLE !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :