Kazuo Koike – Lone Wolf and Cub T11


Le onzième tome de cet excellent manga contient quatre histoires indépendantes :

1. Le talisman
2. L’étoile malade
3. Treize cordes
4. Poème pour une tombe

Ogami Itto et Daigoro sont toujours séparés, ce qui permet à Kazuo Koike d’alterner les récits mettant en scène le père et le fils.

La première histoire démontre qu’Ogami Itto n’a pas perdu toute son humanité car, malgré le fait que tous les deux ont choisi la voie du Meifumado, il part à la recherche de son fils, même si cela risque d’attirer les assassins des Yagyu vers lui.

La deuxième histoire nous invite à suivre les pas d’un Daigoro errant au fil de rencontres diverses. C’est cette fois une vieille dame et son histoire touchante qui vont croiser la destinée du valeureux garçon.

La troisième histoire marque non seulement les retrouvailles entre le loup solitaire et son fils, mais démontre également qu’Ogami Itto n’opte pas toujours pour la voie du sang et de la violence, mais également pour celle de la sagesse et de la raison quand celle-ci se présente.

Dans la dernière histoire, père et fils enfin réunis, poursuivent leur quête de vengeance envers le clan de Yagyu en essayant de déchiffrer la missive qu’ils ont réussi à intercepter. Une histoire plus courte, mais dont la fin démontre une nouvelle fois toute la difficulté de conserver son humanité lorsque l’on opte pour la voie du Meifumado.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :