Mochizuki – Dragon Head T2


dragon headDans ce deuxième tome Mochizuki ne va toujours pas s’éclater graphiquement en dessinant des paysages extraordinaires, car il nous garde enfermés dans ce tunnel obscur. Par contre il va continuer à exploiter nos peurs et celle des trois collégiens rescapés de l’accident de train, Teru, Aoki et Nobuo.

Dans la lignée du premier tome Mochizuki continue de développer cette ambiance oppressante dans un environnement angoissant, alors qu’à l’extérieur du tunnel l’état d’urgence a été décrété par les autorités. Cet environnement restreint permet à Mochizuki de se focaliser sur les personnages, leur psychologie et leurs angoisses.

Même s’il n’est pas basé sur des faits historiques comme l’autre manga post-apocalyptique « Gen d’Hiroshima« , je trouve le scénario de « Dragon Head » plus prenant et surtout le dessin et les expressions des personnages moins irritants, même si graphiquement cette série n’atteindra probablement jamais des sommets.

Bref, un thriller d’anticipation à l’ambiance prenante et graphiquement efficace.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :