Tetsuya Tsutui – Reset


Tetsuya TsutuiAlors que le genre manga a plutôt tendance à nous submerger de séries interminables (et aux couvertures ignobles), Tetsuya Tsutui nous livre à nouveau un excellent one-shot qui est édité chez Ki-oon, comme pour Duds Hunt.

Comme pour Duds HuntTetsuya Tsutui surfe sur deux thèmes en vogue dans notre société : la violence et la cyber réalité et nous livre une histoire liée au virtuel et parsemée de violence gratuite dans un récit dynamique et intelligent.

L’univers mi-virtuel, mi-réel, sorte de «Matrix» réaliste, mis en place par Tetsuya Tsutui est très crédible et son récit bourré d’action et au rythme effréné est très prenant. Une nouvelle fois Tetsuya Tsutui parvient à orienter son histoire en très peu de pages et à nous tenir en haleine jusqu’à la fin du récit.

On reconnaît directement son trait précis, fin et sans excès. Très peu d’arrière-plans, faisant ressortir ses personnages aux visages classiques, à l’exception du concepteur du jeu qui ressemble plutôt à Freddy Krueger. Il faut également féliciter le travail d’édition de Ki-oon, qui nous livre un tome copieux, une impression excellente sur un papier de qualité et une belle couverture légèrement granulée comme pour Duds Hunt.

Bref, malgré les désavantages classiques du one-shot (scénario et certains personnages manquent parfois de profondeur), Tetsuya Tsutui se profile lentement comme un maître en la matière et c’est avec grande impatience que j’ai envie de découvrir sa prochaine œuvre (Manhole).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :