Alfred – Je mourrai pas gibier


je mourrai pas gibier alfredAvec cette brillante adaptation du roman éponyme de Guillaume Guéraud, Alfred livre un nouveau récit profondément humain et débordant de sensibilité.

Tout démarre par l’acte incompréhensible d’un adolescent qui commet l’irréparable dans un bled perdu nommé Mortagne. L’auteur va ensuite remonter le fil des événements qui ont conduit à ce fait divers sanglant. C’est de manière détachée que le narrateur et auteur du crime remonte à la source de cette haine qui aveugla son geste impardonnable. Et pourtant, au fil des pages, le lecteur va lentement partager cette haine, s’imprégner des émotions qui parcourent le meurtrier et même comprendre son acte sans pour autant chercher à l’excuser.

Graphiquement, derrière cette couverture d’une grande sobriété, le dessinateur de Pourquoi j’ai tué Pierre démontre une nouvelle fois sa capacité à mettre en image des récits bouleversants. Un dessin qui, aidé par l’excellente colorisation de Henri Meunier, retransmet à merveille les émotions et les ambiances.

A ne pas manquer !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :