Ennis & Dillon – Preacher: Mort ou vif !


Preacher EnnisPlusieurs années après une première édition interrompue après 7 tomes chez le défunt éditeur Le Téméraire, Panini se lance dans la publication intégrale de cette série phare de la collection Vertigo (Sandman, Y le dernier homme, 100 Bullets). C’est muni d’une nouvelle traduction, que ce premier volet reprend les deux premiers tomes parus au Téméraire.

Les deux auteurs britanniques, l’irlandais Garth Ennis (Le punisher, Hellblazer, Ghost Rider) et l’anglais Steve Dillon (Hellblazer) livrent l’histoire complètement déjantée d’un pasteur hors du commun : Jesse Custer ! Habité de la descendance d’un démon et d’un ange et accompagné de Cassidy (un vampire irlandais anarchiste) et de son ex Tulip (une jeune tueuse à gage maladroite), le pasteur commence une quête sanglante à la recherche de Dieu, afin de pouvoir lui botter le cul !

Cette BOMBE qui ne respecte rien ni personne, tout en jouant avec les genres, se situe quelque part entre Sin City, Bouncer, « James Dieu » et le film «From Dusk till Down», tout en restant inclassable !

Le côté Sin City et Bouncer qui se retrouve dans la noirceur, l’immoralité et la férocité des personnages et de l’univers. Un casting qui puise parmi les raclures de la pire espèce, une volonté de faire gicler le sang et de n’épargner aucune boucherie au lecteur, et une narration qui en jette.

Le côté « James Dieu » qui se retrouve dans l’humour décapant, dans cette volonté blasphématoire de s’attaquer à la divinité et aux défauts de l’Amérique profonde et puritaine. Et finalement, cette petite touche de vampirisme succulente qui vient exploser les dernières frontières des genres.

Ajoutez à cela le dessin clair, efficace et expressif de Steve Dillon et les couvertures alléchantes de Glenn Fabry et vous obtenez de la dynamite d’une puissance divine.

BOOOOUUUUUMMMM !

Ennis et Dillon - Preacher: Mort ou vif !Lisez l’avis à plusieurs mains de K.BD !

Publicités

2 Réponses to “Ennis & Dillon – Preacher: Mort ou vif !”

  1. J’ai lu ceux de la première édition, et j’ai trouvé ça un peu longuet, perdant un peu de souffle sur la durée….

  2. […] Cette semaine, le révérend Jesse Custer débarque… et il n’est pas content ! Depuis qu’un matin de messe, un être nommé Genesis est tombé du ciel pour fusionner avec lui – rasant au passage son église et l’ensemble de la communauté s’y trouvant – les problèmes se multiplient. En conséquence, il a décidé d’aller demander des comptes à celui qui a abandonné l’humanité… Dieu lui-même ! Et ce blaireau a intérêt à se planquer car le révérend n’est pas tout seul. Accompagné par Tulip, son ex, une tueuse à gage à la gâchette facile, et par son pote Cassidy, un irlandais ne supportant pas bien la lumière du jour (normal il a une peau de roux) ; armé d’un pouvoir particulier qui lui permet de contrôler les actes des autres grâce à sa voix, Jesse Custer nous entraine dans une sorte de road-movie hallucinant dont le seul but est de rencontrer dieu « afin de pouvoir lui botter le cul » dixit Yvan. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :