Carlos Trillo – l’héritage du colonel


Carlos Trillo - l'héritage du colonelCarlos Trillo, scénariste de l’excellent « Spaghetti Brothers », invite à suivre le parcours d’Elvio Guastavino, un petit fonctionnaire d’Etat argentin qui tombe éperdument amoureux de Luisita, une poupée qui se trouve derrière la vitrine d’un antiquaire.

Si le récit démarre de manière assez burlesque, les troubles obsessionnels d’Elvio vont cependant mettre à jour le passé militaire de son père. Au fil des pages, l’héritage de ce colonel amateur de séances de tortures sur des jeunes filles communistes, va s’avérer trop lourd à porter. Usant des délires pervers et paranoïaques du fiston, l’auteur revient sur les années noires de la dictature militaire argentine et sur les atrocités commises par le régime de l’époque. C’est donc à travers les psychoses d’Elvio que le lecteur mesure les conséquences et l’ignominie du pouvoir dictatorial des années 70. Il est d’ailleurs fortement conseillé de lire la préface de l’auteur afin de se plonger dans le contexte de cette époque marquée par une répression sans pitié vis-à-vis des opposants au régime.

On retrouve ce même contraste au niveau du graphisme, avec un dessin cartoonesque qui accentue le côté burlesque du récit, mais qui ne va pourtant épargner aucune scène d’horreur au lecteur.

Retrouvez cet album parmi les titres sélectionnés au Festival d’Angoulême 2009 !

Une Réponse to “Carlos Trillo – l’héritage du colonel”

  1. Je viens de le lire, et je vais le proposer bientôt sur mon blog. Il faut s’accrocher, parce que le personnage principal est franchement malsain. C’est une bonne critique de la dictature argentine, mais elle ne sera pas lue par tout le monde, je pense.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :