David & Bourgier – Servitude T1


David & Bourgier – Servitude T1Déjà la couverture assez rude et aux tons sépia comme le reste du graphisme est splendide et pousse à la lecture de ce premier des cinq tomes prévus par les auteurs de « Live war heroes ».

Passé le cap de la couverture, les premières pages nous installent déjà confortablement dans ce nouvel univers médiéval fantastique à l’aide de la retranscription d’un chant traditionnel d’Anoroer et d’une carte du Royaume des Fils de la Terre. Un univers où Géants, Dragons, Sirènes, Anges et Fées ne sont plus que mythes et où les Fils de la Terre sont maîtres du Royaume.

C’est dans cet univers qu’apparaît le héros Kiriel, maître d’arme du Roi et prêt à épouser la fille de ce dernier. Ils se marieront, mais ne vivront pas vraiment heureux et n’auront pas beaucoup d’enfants, car Kiriel, aux intentions plus nobles que sont sang, va se retrouver dans un merdier pas possible. Des Drekkars qui foutent le bordel, des Dragons qui sortent de leur mythe, lutte de pouvoir au sein du Royaume et trahisons familiales vont rythmer ce premier tome qui ne se limite pas à une brillante mise en place.

A la limite, cette touche finale de fantasy n’est pas vraiment nécessaire car l’histoire médiévale de base se suffit à elle-même. On sent pourtant que le fantasy va venir jouer un rôle plus important dans les tomes suivants, espérons juste qu’on évitera les dérapages classiques du genre (et de l’éditeur).

Le graphisme et sa colorisation sépia est pour le moins surprenant de la part d’un éditeur qui a plutôt l’habitude d’employer des techniques numériques et des couleurs plus vives (criardes) dans ses mondes de fantasy. Le dessin travaillé main et très clair d’Eric Bourgier est donc une très agréable surprise. Un dessin qui connaît encore quelques imperfections minimes en début de tome, mais pas de quoi gâcher notre plaisir visuel. Une ambiance proche du noir et blanc qui sied à merveille à cet univers médiéval classique.

Au final on se retrouve avec un album copieux (une soixantaine de pages) installant de façon compréhensible cet univers médiéval et ses personnages et développant en arrière-plan un mystère flirtant avec le fantastique, avec d’étranges personnages masqués aux intentions intrigantes et d’énigmatiques guerriers qui s’entraînent en plein désert.

Une série à suivre de près et avec grand intérêt.

Lisez également l’avis sur K-BD !

Une Réponse to “David & Bourgier – Servitude T1”

  1. […] jeter sur cette saga et même Paul, qui n’est pas vraiment fan du genre, semble conquis. Quant à moi, chers trolls, je vous invite à suivre cette série de près et avec grand […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :