Mark Millar, Steve McNiven & Brian Michael Bendis – Civil War


Mark Millar, Steve McNiven & Brian Michael Bendis - Civil WarAvec « Civil War », c’est une des sagas les plus marquantes de l’univers des comics qui vient enrichir la collection Marvel Deluxe. Les trois tomes Marvel Deluxe qui sont prévus afin de regrouper ce méga cross-over qui s’étend sur plusieurs séries Marvel, sont également disponibles dans un coffret édité à 999 exemplaires. Ce dernier contient les 3 Deluxes mais avec une couverture différente, plus le Daily Buggle de la formidable épopée.

Ce premier album sur les 3 consacrés à l’épopée Civil War rassemble les sept chapitres de la maxi-série Civil War signée Mark Millar et Steve McNiven (Civil War #1-7), ainsi que les épisodes New Avengers #21 à #25 écrits par Brian Michael Bendis et illustrés par différents dessinateurs.

Le postulat de départ de « Civil War » est la proposition d’une loi de recensement obligatoire pour les super-héros de la part du congrès des Etats-Unis. Si c’est une terrible tragédie qui est à l’origine de cette idée de structuration de la communauté surhumaine, ses conséquences vont plonger les super-héros dans une guerre fratricide. Il y a d’un côté les partisans de cette loi qui oblige les surhumains à agir dans la transparence et de l’autre, les super-héros qui refusent de dévoiler leur identité secrète afin de devenir des agents fédéraux. Chacun doit choisir son camp et ceux qui refusent de se faire recenser sont immédiatement considérés comme des hors-la-loi et se voient contraints de plonger dans la clandestinité. La bataille qui s’engage, avec d’un côté Iron Man et de l’autre Captain America, constitue l’événement Marvel de la décennie.

Au scénario, l’écossais Mark Millar, parvient à tenir en haleine avec des rebondissements qui ont parfois des conséquences importantes sur l’entièreté de l’univers Marvel, comme la révélation de l’identité de Spider-Man ou la mort de ….. . Certains super-héros doutent également de leur choix et les personnages qui changent de camp sont légion. J’ai particulièrement apprécié l’intervention du Punisher qui, malgré le fait qu’il n’a rien de surhumain, vient quand même se mêler à cette guerre Marvel.

A la fin des sept épisodes de Mark Millar, l’album enchaîne avec les conséquences de cette guerre sur la série «New Avengers». Le fait de retrouver ces deux histoires qui se déroulent à la même période l’une derrière l’autre surprend quelque peu. Mais bon, le choix de publier le tout par série, et non dans l’ordre chronologique de parution est assez compréhensible. Au niveau du contenu, ce deuxième récit, scénarisé par Brian Michael Bendis, est un brin moins bon que le premier. Le travail au niveau du développement psychologique des personnages est meilleur (il faut dire qu’ils sont aussi moins nombreux que dans la saga de Millar), mais je n’ai pas trop apprécié le passage consacré à Sentry.

Au niveau du graphisme, le travail de Steve McNiven est remarquable. Certains passages sont impressionnants et certaines images restent gravées longtemps dans l’esprit. La seconde partie, qui voit défiler plusieurs dessinateurs (Howard Chaykin, Leinil Francis Yu, Olivier Coipel, Paschalis Ferry, Paul M. Smith et Jim Cheung), est graphiquement moins uniforme, mais reste malgré très bon malgré quelques irrégularités.

L’univers Marvel ne sera plus jamais le même : à vous de choisir votre camp !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :