Giroud – Secrets, l’Angélus


Une fascination partagée avec Salvador Dali !

Giroud l'angélusJe n’avais pas encore lu d’albums de cette collection « Secrets » de Frank Giroud, mais vu les éloges pour ce tome, j’ai fini par craquer.

Au centre de ce nouveau récit en deux tomes, on découvre un terrible secret, une fascination, un homme et un tableau. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Frank Giroud développe une histoire autour de la peinture (« L’expert », « Secrets : l’Ecorché »). Le tableau en question est L’Angélus de Jean-François Millet, peint en 1858 et représentant un couple de paysans au milieu d’un champ. Un tableau qui avait fasciné Salvador Dali en son temps et qui va ici fasciné Clovis Chaumel lors d’une visite au Musée d’Orsay. Clovis est un homme ordinaire, menant une vie familiale et professionnelle terne, mais la vue de cette œuvre va le faire revivre. Je ne suis pas fan de peinture non plus, mais la vue de « L’empire des lumières » au musée Magritte m’avait également laissé sans voix. Je peux donc comprendre qu’une œuvre puisse susciter des émotions chez un néophyte et chez Clovis les émotions seront tellement fortes qu’elles vont initier une enquête prenante. Tel un détective, il va tenter de percer le secret du tableau et de cette fascination qu’il partage avec Dali. Au fil de l’enquête il va également ouvrir une porte de son propre passé et découvrir les traces d’un terrible secret familial. Les personnages sont très attachants, l’intrigue est très prenante et la narration est parfaitement maîtrisée.

Et le graphisme réserve également de belles surprises, car le dessin en couleurs directes de José Homs est de toute beauté. Le jeune dessinateur espagnol avait déjà livre quelques planches dans « La Vieille Dame qui n’avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien » de Zidrou et livre ici son premier album franco-belge complet. Sa colorisation accompagne parfaitement les allers-retours vers le passé de Clovis et ses personnages sont extrêmement attachants.

Passionnant, intelligent et splendide !

2 Réponses to “Giroud – Secrets, l’Angélus”

  1. Superbe article
    merci
    Gilles

  2. Ah oui, il était dans la vieille dame, Homs? Je n’avais pas fait attention. Pourtant, j’ai moi aussi bien accroché à son dessin, dans cet album. J’ai bien hâte de lire la suite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :