Yumi Hotta et Takeshi Obata – Hikaru No Go


Yumi Hotta et Takeshi Obata - Hikaru No GoLa première fois que j’ai aperçu ce manga shônen à l’allure assez classique, je me suis dit que ce n’était probablement pas pour moi. Quand j’ai appris que cette série tournait autour du Go ; un jeu ancestral en Asie et quasi inconnu en Europe (avant la publication de ce manga), j’ai eu la quasi certitude que ce manga n’était pas pour moi.

Et puis, à cause de sites comme celui-ci on commence à lire des critiques positives, la curiosité commence à chatouiller et pour moins de 6 Euros le tome on finit tout de même par tenter l’expérience. On se retrouve donc à la maison avec un album dont l’histoire tourne autour du Go, persuadé qu’il faudrait créer un fond pour les bédéphiles victimes de telles ignominies.

On découvre alors une histoire qui commence un peu comme le film « Jumanji », avec deux gosses qui tombent sur une vieille table de jeu, qui semble animée par un étrange pouvoir. Le pouvoir en question est ici l’esprit d’un ancien champion de Go qui va entrer dans l’un des gosses (Hikaru) et le pousser à jouer au Go.

Et ce qui est bien foutu dans ce manga, c’est que même si on a aucune affinité avec le Go, on va aisément parvenir à s’identifier avec le jeune Hikaru, car comme nous (moi en tout cas), il n’en a rien à cirer du Go. L’esprit de Sai Fujiwara (l’ancien champion) va donc faire d’une pierre deux coups en essayant de convaincre Hikaru de la beauté du Go, vous entraînant dans le sillage d’Hikaru. Et je dois avouer (petit spoiler) qu’il y parviendra avant la fin de ce premier tome.

L’autre avantage de ce manga prépublié dans le magazine Shônen Jump est que, même s’il tourne autour du Go, on n’a vraiment pas besoin de savoir jouer au Go pour être captivé par l’histoire.

Par contre, il y a un avertissement à donner avant de vous procurer ce tome : ce tome pourrait vous donner une forte envie d’apprendre à jouer au Go et comme en fin de tome l’éditeur peu scrupuleux vous fournit toutes les bonnes adresses pour devenir accro à ce jeu, faites attention à la dépendance ! Moi, je parviens à résister… aaaarrrrgg…, mais ce n’est vraiment pas facile !

Yumi Hotta et Takeshi Obata - Hikaru No GoLisez également la chronique à plusieurs mains sur K.BD !

Une Réponse to “Yumi Hotta et Takeshi Obata – Hikaru No Go”

  1. […] l’on se prend très vite au jeu, voulant nous aussi faire aussi bien que les héros. » Enfin Yvan, bien que très réticent au départ (en raison du côté shônen et du go qu’il ne […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :