Thomas Vieille – Les derniers jours d’Ellis Cutting


Un western décalé, atypique et intelligent !

Ellis CuttingSi le titre ne laisse que peu de surprises quant au dénouement de l’histoire, ce one-shot Thomas Vieille ne manque pourtant pas de surprendre.

En proposant l’histoire de ce cowboy poursuivi par des chasseurs de primes, qui se réfugie dans un campement de chercheurs d’or, le jeune auteur, qui signe ici son premier album, s’inspire indéniablement des codes du genre western. Il livre néanmoins un western décalé, atypique et intelligent. Invitant à suivre de nombreux personnages, dont les destinées se croisent au fil des pages, et faisant preuve d’une maîtrise narrative remarquable, Thomas Vieille concocte une histoire parfaitement huilée.

A l’instar du scénario, le graphisme allie également simplicité et efficacité. A l’aide d’un trait particulièrement lisible, d’une colorisation adéquate et d’un découpage intelligent, l’auteur propose une mise en images sans fioritures et d’une fluidité exemplaire.

Casting irréprochable, simplicité et justesse à tous les niveaux … bref, un excellent one-shot et un auteur à surveiller de très près !

Une Réponse vers “Thomas Vieille – Les derniers jours d’Ellis Cutting”

  1. […] nombreuses perles que compte cette collection « Bayou » des éditions Gallimard (Aya de Yopougon, Les derniers jours d’Ellis Cutting, Dimitri Bogrov, Le local, RG), Julien Neel livre donc un album dédié à son père et centré sur […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :