Hautière & François – De briques et de sang


Enquête policière au Familistère de Guise !

Hautière & François - De briques et de sangAprès (l’introuvable) « L’étrange affaire des corps sans vie », Régis Hautière et David François réitèrent leur collaboration, cette fois au sein de la collection KSTЯ des éditions Casterman.

L’action se déroule à l’aube de la première guerre mondiale, au sein du Familistère de Guise, une cité autogérée imaginée par l’industriel visionnaire Jean-Baptiste-André Godin. Ce projet socialiste, ébranlé par une intrigante série de meurtres, confère une ambiance particulière au scénario. C’est au sein de cette communauté assez hermétique qu’un journaliste de l’Humanité tente de découvrir l’identité de l’assassin.

Si l’intrigue policière est finalement assez classique, le cadre original et les tensions de fond entre la France et l’Allemagne servent admirablement l’histoire. Si le fonctionnement de cette société repliée sur elle-même constitue l’attrait majeur de ce one-shot, l’intrigue est également parfaitement maîtrisé et la chute (ah, le choix des mots) est excellente.

Le travail de David François au dessin, est également très réussi. De la restitution des bâtiments à l’ambiance ouvrière rétro et pesante, insufflée par une colorisation froide et grisâtre, en passant par des personnages aux faciès très caractérisés, le dessinateur livre de l’excellent boulot.

Un très bon one-shot !

Visitez le site du Familistère de Guise !

Retrouvez cet album parmi les titres sélectionnés au Festival d’Angoulême 2011 !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :