Brunschwig & Neuray – Lloyd Singer, La Chanson douce


Makabi relooké ! 

Brunschwig & Neuray – Lloyd Singer, La Chanson douceAprès quatre ans d’attente, voici enfin la suite du second triptyque de « Makabi » … euh … non « Lloyd Singer ». Et oui, cette excellente série change non seulement de nom, mais également d’éditeur. C’est le catalogue « Grand Angle » des éditions Bamboo qui récupère le héros des éditions Dupuis et lui offre une nouvelle identité et un nouveau look.

Le format plus grand, les couvertures plus modernes et la colorisation revue ont pour but de toucher un public plus large. Le fait d’abandonner la colorisation plus intimiste d’Isabelle Cochet pour les couleurs plus lumineuses de Marie Versaevel permet également d’ajuster cette série aux valeurs plus cinématographiques de cette collection « Grand Angle ». Mais bon, peu importe le flacon …

Au niveau du scénario, les premières pages de l’album ne manqueront pas non plus de surprendre. Alors que, lors du tome précédent, notre agent du FBI essayait encore de faire parler Pasty Lee Pumpkin, la dernière victime et unique survivante des sévices d’un sérial killer qui tue et défigure méticuleusement de jolies jeunes femmes depuis plus de dix ans, on le retrouve enfermé dans le coffre d’une voiture. Et il faut bien avouer que cette construction narrative à l’aide de nombreux allers-retours constitue l’un des points forts de cette série. A l’aide de nombreux flashbacks qui aiguisent l’attention du lecteur sans jamais le perdre, Luc Brunschwig fait avancer l’enquête du FBI, tout en développant de manière magistrale la psychologie de son personnage principal.

Car Lloyd Singer, alias Makabi, est un héros complexe et attachant. Dès le début de la série il avait du mal à accepter son rôle de justicier et semblait un peu perdu au sein de sa double identité. En cherchant à transformer Lloyd Singer en agent de terrain du FBI, Brunschwig semble cependant vouloir faire tomber le masque de Makabi, en essayant de faire assumer pleinement cette partie de sa personnalité à Lloyd Singer. La psychologie et la finesse narrative qu’il utilise pour arriver à ses fins sont d’une intelligence rare. Une transformation qui se prolonge d’ailleurs également au niveau du titre de la série.

Retrouver le tueur baptisé « La chanson douce » et gérer sa double personnalité, ne sont pas les deux seules obstacles que doit franchir Lloyd Singer. Il est également en pleine reconversion professionnelle et doit faire face à de nombreux problèmes familiaux. Cela fait beaucoup de choses à gérer pour un homme qui doit déjà quotidiennement affronter ses propres peurs et nul doute que l’auteur exploitera ces nombreuses blessures par la suite.

Le dessin réaliste d’Olivier Neuray demeure classique, mais parvient à se placer au diapason du développement psychologique des personnages.

Au rayon des bonnes nouvelles, notons finalement que la conclusion de ce second cycle, intitulé « Seuls au monde », est déjà prévue pour juin 2011 et qu’un troisième cycle, dessiné par Olivier Martin, est déjà sur les rails.

Retrouvez cette BD dans MON TOP 2011 !

Une Réponse to “Brunschwig & Neuray – Lloyd Singer, La Chanson douce”

  1. […] Et si nos échanges « privés » on conduit certains à verbaliser qu’ils s’inquiétaient quant au côté probablement prévisible que peut prendre la série, d’autres sont plus réservés car Luc Brunschwig a déjà su nous étonner maintes fois sur des sujets pourtant couramment traités en BD (voir Holmes, Le sourire du clown ou La mémoire dans les poches qui sont des séries qui rallient bon nombre de lecteurs). Si on peut avoir une inquiétude, c’est sur le temps d’attente du prochain tome aux vus de la qualité du travail de Roberto Ricci et du fait que Luc Brunschwig a débuté 4 séries en 2011 (Urban, Car l’enfer est ici, Les Enfants de Jessica et Lloyd Singer). […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :