Bastien Vivès & Merwan Chabane – Pour l’Empire T2


Dans les bras des Amazones !

Bastien Vivès & Merwan Chabane – Pour l’Empire T2La conquête du Nouveau Monde se poursuit de l’autre côté du fleuve pour l’escouade du Capitaine Glorim Cortis, cette troupe d’élite mandée par l’empereur pour aller découvrir de nouveaux territoires aux confins de l’Empire.

Cette escouade de soldats aguerris, qui bombait encore le torse en début de saga et dont les exploits symbolisaient l’invincibilité d’une armée ayant conquis toutes les terres connues, semble de plus en plus désemparée face à l’inconnu. Au fil d’une marche sans but palpable, loin du fracas des batailles, le manque d’adrénaline avait déjà sapé le moral des troupes lors du tome précédent, mais les légionnaires vont maintenant devoir faire face à un ennemi encore bien plus coriace que l’ennui !

Ce deuxième volet change en effet totalement de décor et abandonne les grands espaces arides peuplés d’ennemis inexistants pour une forêt moite et hostile. Éprouvés par la difficulté de ce terrain plongé dans la pénombre, ils vont également devoir faire face à un groupe de femmes guerrières, dont les charmes s’avèrent des plus déstabilisants. Affaiblis par cette longue marche, troublés par leurs pulsions animales et aveuglés par ce fruit interdit aux formes alléchantes, les hommes de l’Empire perdent tous leurs moyens et courent droit à leur perte.

Cette bande dessinée historique dépourvue de tout repère temporel ou spatial, continue donc de surprendre. Malgré le doute qui s’installe au sein de cette troupe d’élite, les personnages demeurent toujours aussi charismatiques et les rapports qu’ils développent avec ces mystérieuses Amazones sont très intéressants. Cette relation mêlant consternation, admiration et effroi passe habilement d’un rituel sexuel qui laissera de nombreux lecteurs rêveur, à une chasse à l’homme prenante au sein d’un environnement hostile, regorgeant de dangers. Étonnant et efficace !

Si ce péplum servi à quatre mains par Bastien Vivès (« Le goût du chlore« , « Elle(s) », « Hollywood Jan », « Dans mes yeux », « Polina« ) et Merwan Chabane (« L’or et le sang« ) fait mouche au niveau de l’histoire, c’est surtout l’approche graphique innovante qui émerveille le lecteur. La palette de couleurs très particulière de Sandra Desmazières s’adapte d’ailleurs magistralement au changement de décor, tout en conservant l’atmosphère envoûtante de cette odyssée éprouvante.

Une trilogie qui tient donc toutes ses promesses.

Retrouvez cette BD dans MON TOP 2010 !

Retrouvez cet album parmi les titres sélectionnés au Festival d’Angoulême 2011 !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :