Lupano & Salomone – L’homme qui n’aimait pas les armes à feu


Western spaghetti parfaitement épicé !

Lupano & Salomone - L'homme qui n'aimait pas les armes à feuLe titre de la saga et la couverture ne laissent que peu de doutes concernant le contenu de cette saga : le scénariste d’Alim le tanneur, particulièrement prolifique ces derniers temps (« Le droit chemin », « L’honneur des Tzarom »), a visiblement décidé de nous entraîner dans l’ouest sauvage.

Si le lecteur évolue en terrain connu, Wilfrid Lupano parvient néanmoins à surprendre en agrémentant son western d’un sauce spaghetti particulièrement épicée et d’un ton décalé assez original. S’il s’appuie sur les poncifs du genre, les dialogues ciselés et particulièrement corrosifs, combinés à des personnages très charismatiques, contribuent à sortir cette saga des sentiers battus. De Byron Peck, le lord anglais réprouvant les armes à feu, à la séduisante lady Margot de Garine, en passant par Knut Hoggaard, le colosse norvégien peu bavard, Tim Bishop, le jeune bagagiste amoureux, ou Manolo Cruz, le chef d’une bande de pistoleros mexicains, chacun des personnages parvient à sortir son épingle du jeu. L’auteur prend d’ailleurs malin plaisir à dévoiler les liens qui unissent les personnages au fil des pages et à les embarquer dans des situations des plus insolites.

Si l’homme peut ne pas aimer les armes à feu, il ne pourra cependant qu’applaudir la performance de Paul Salomone. Pour un premier album, il fait preuve d’une grande maîtrise graphique et d’un souci du détail qui se retrouve au niveau des expressions particulièrement jouissives de personnages hauts en couleur et du soin apporté aux arrière-plans. Restituant au passage avec brio l’ambiance poussiéreuse du far west, l’auteur effectue donc une entrée en matière particulièrement réussie et enfonce la porte à battant du saloon de la bande dessinée de manière très remarquée.

Un auteur à suivre… tout comme la série d’ailleurs !

Publicités

3 Réponses to “Lupano & Salomone – L’homme qui n’aimait pas les armes à feu”

  1. Auteur à suivre ? Ok je mémorise !

  2. Je découvre ton blog : très chouette.
    En tout cas on est plutôt d’accord sur cet album, et comme toi, je suivrais le travail de Paul Salomone, et je continuerais à suivre celui de Wilfried Lupano.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :