Peer Meter & Isabel Kreitz – Haarmann, le boucher de Hanovre


Une boucherie qui a fait 24 victimes !

Peer Meter & Isabel Kreitz - Haarmann, le boucher de HanovreFritz Haarmann, alias « Le Boucher de Hanovre », est l’un des tueurs en série les plus ignobles qu’ait connu l’Allemagne. Ce psychopathe allemand attirait des jeunes hommes chez lui, les violait, les tuait, revendait leurs vêtements et découpait les cadavres afin de revendre la viande au marché noir. Il avouera finalement avoir assassiné vingt-quatre personnes.

L’écrivain allemand Peer Meter (« l’Empoisonneuse ») invite à suivre le quotidien du tueur, détaillant sa méthode de chasse et l’incroyable routine qui accompagne ses méfaits. L’auteur reste cependant très distant, se contentant d’un rôle d’observateur qui pourra déranger certains lecteurs. Le récit nous plonge dans l’Allemagne de l’entre deux guerres, au début des années 20, dans un pays fortement affaibli par la première guerre mondiale. L’auteur met également en avant l’incompétence des forces de l’ordre vis-à-vis des actes ignobles de cet homme connu des services de police et des asiles psychiatriques et qui fut souvent dénoncé par de ses voisins.

Au niveau du graphisme, il faut souligner l’excellent travail d’Isabel Kreitz (« L’espion de Staline »). Son dessin noir et blanc colle parfaitement à la noirceur de l’époque et du récit. Ses planches très travaillées sont somptueuses et dégagent une atmosphère glauque et crasseuse qui s’installe au diapason de cette histoire sordide.

Un dossier en fin d’album, retraçant la véritable histoire de ce tueur permet de prolonger l’horreur de ce one-shot encore un peu plus longtemps.

WOMEN BD

2 Réponses to “Peer Meter & Isabel Kreitz – Haarmann, le boucher de Hanovre”

  1. L’anecdote est particulièrement horrible !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :