Emmanuel Roudier – Neandertal, Meneur de Meute


Sur les traces de nos ancêtres !

Emmanuel Roudier - Neandertal, Meneur de Meute« Meneur de Meute » conclut cette formidable trilogie préhistorique en beauté.

Après un tome d’introduction qui présentait un héros raillé et rejeté par les siens à cause d’un handicap et un deuxième volet fait de rencontres et d’alliances, Emmanuel Roudier continue d’explorer cette période qu’il affectionne tant et de rendre hommage à nos lointains ancêtres. De troc en troc, le héros néandertalien prend de l’assurance et poursuit cette quête initiatique qui permet au lecteur de tâter à l’ambiance du Paléolithique moyen, situé entre 250 000 et 28 000 ans avant notre ère, au temps où les premières planches BD ne décoraient pas encore les parois des grottes. Arrivé au bout de ce long périple qui l’amena à croiser d’autres clans, Laghou est fin prêt à retourner chez lui. Fort de son expérience, il compte gagner le respect de sa tribu et venger les siens en tuant Longuebarbe, le légendaire bison noir qui foule leur territoire.

L’heure de la confrontation finale a sonné et c’est muni du « Cristal de Chasse » et accompagné de Mana, de Narok, d’Ossaï et de sa meute de loups, que Laghou retourne sur ses terres, sur la piste de ce terrible adversaire. Si le scénario se dirige clairement vers l’affrontement final, l’auteur conserve néanmoins une construction qui alterne longues discussions au coin du feu à des périples plus muets qui permettent d’aller à la rencontre de d’autres peuplades ou d’autres dangers. Construit sur base d’une documentation solide, le voyage s’avère didactique et captivant. La présence de Mana permet également à l’auteur d’ajouter une légère touche de romantisme au récit.

Fort de son expérience sur « Vo’ Hounâ », son autre série préhistorique légèrement teintée de fantastique, et en véritable spécialiste des Hommes de Neandertal, l’auteur livre un décor et des personnages qui sont d’un grand réalisme et un récit d’une grande authenticité. Les mœurs et coutumes primitives, les paysages, la flore et la faune paraissent très crédibles. L’usage de phrases en bon français peu surprendre, mais permet à ceux qui n’ont pas révisé leur néandertalien depuis longtemps de s’immerger pleinement dans la préhistoire. Une narration plus fidèle à l’âge de pierre aurait peut-être accentué l’authenticité, mais ne serait probablement pas parvenue à véhiculer autant de profondeur et de subtilité. Cette approche linguistique dont l’auteur c’est d’ailleurs suffisamment expliqué, permet également de modifier la perception erronée véhiculée par des films tels que « La Guerre du feu », qui résument souvent les hommes préhistoriques à des brutes dénuées de toute forme d’intelligence, parlant à coups de massue et traînant leurs femmes par les cheveux dans la grotte. Emmanuel Roudier insuffle ainsi beaucoup d’humanité aux hommes de Neandertal et propose une fresque sociale riche en échanges ne reposant pas uniquement sur des rapports de force. Graphiquement, il restitue avec beaucoup de soin toute la richesse de cette lointaine époque. Des trognes des protagonistes aux décors variés, en passant par une colorisation d’une grande justesse, le dépaysement est total et extrêmement crédible.

Une aventure humaine et passionnante, en compagnie d’aïeux bien plus attachants que d’accoutumée.

Une Réponse vers “Emmanuel Roudier – Neandertal, Meneur de Meute”

  1. Juste pour chipoter : les Néandertaliens ne sont pas nos ancêtres mais des cousins !

    Mais je chipote hein.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :