Bendis & Bagley – Ultimate Spider-Man, Ultimate Six


Ultimate Docteur Octopus !

Bendis & Bagley – Ultimate Spider-Man, Ultimate SixLa cinquième intégrale de cette série qui revisite l’histoire de l’homme araignée reprend les épisodes #46, #54 à #59 (« Hollywood ») de la version US Ultimate Spider-Man, écrits par Brian Michael Bendis (« Torso », « Powers », « Daredevil (100% Marvel) », « Goldfish », « Jinx », « Sam and Twitch ») et dessinés par Mark Bagley, ainsi que les sept épisodes de la mini-série « Ultimate Six ».

L’épisode #46, qui avait été sauté lors de l’intégrale précédente est un long flashback qui constitue un prélude à la mini-série « Ultimate Six ». Il est donc parfaitement à sa place dans cet album. Concentré sur le débriefing de Sharon Carter du S.H.I.E.L.D, le récit revient sur le dernier affrontement entre Spidey et le Docteur Octopus (épisode #20). Le scénario souligne le danger que représentent ces hommes génétiquement modifiés, tandis que le graphisme permet de voir l’évolution du dessin de Mark Bagley par rapport à la première représentation de ce combat. Notons d’ailleurs que sa représentation de Sandman est particulièrement réussie.

Le lecteur a ensuite droit aux sept épisodes d’Ultimate Six, sorte de cross-over entre « Ultimate Spider-Man » et la série « Ultimates », proposant au passage la version Marvel Ultimate des « Sinister Six » de Stan Lee et Steve Ditko (1964). Cette revisite des six par Brian Michael Bendis et Trevor Hairsine remplace le Vautour et Mysterio par le Bouffon Vert et … Spider-Man. La demi-douzaine de surhommes génétiquement modifiés est donc composée de Sandman, Docteur Octopus, le chasseur Kraven, Norman Osborn, Electro et Spidey. Ce récit ravira les amateurs de la saga « Ultimates », dont les héros sont ici mis à mal par ces mutants qui ont obtenu leurs super-pouvoirs de manière illégale. Spidey étant plutôt spectateur des événements, on pourrait même considérer cette histoire comme un récit des « Ultimates » avec le Tisseur en guest-star, sauf que tous les vilains sont issus de l’univers de Spider-Man. Un très bon récit !

La fin de l’album propose un récit en six épisodes, intitulé « Hollywood ». On y retrouve à nouveau Spider-Man opposé au Docteur Octopus. Le récit se concentre sur un Docteur Octupus fraîchement évadé et bien décidé à se venger de ses ennemis, alors qu’en toile de fond, un film sur Spider-Man est tourné pour Hollywood. Outre le développement psychologique intéressant du Docteur Octopus, le fait majeur de cette histoire est la découverte faite par Gwen Stacy.

Un excellent cinquième tome !

Retrouvez ce comics dans MON TOP 2011 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :