Fred – L’histoire du Corbac aux baskets


Non à la discrimination !

Fred - L’histoire du Corbac aux basketsL’histoire du Corbac aux baskets est l’histoire d’Armand Corbackobasket, un au nom prédestiné car un beau matin il se réveille transformé en corbeau de taille humaine. Malgré ce coup du sort, il décide d’enfiler ses baskets et de renouer avec son quotidien. Malheureusement, maintenant qu’il est différent, plus rien ne sera plus comme avant pour Armand. Le voilà condamné à errer dans un monde d’exclusion.

L’histoire du Corbac aux baskets est donc surtout une métaphore sur la discrimination et sur l’exclusion qui joue délibérément la carte de l’absurde. Le lecteur y découvre un héros différent qui a un nom «pas de chez nous», qui se fait virer de son boulot (à cause des baskets bien entendu !) et qui est vu d’un mauvais œil car cet oiseau de mauvais augure vient piquer notre boulot alors qu’il y déjà assez de chômage chez nous. C’est donc par le biais d’un récit pour le moins surprenant que Fred dénonce certains travers de notre société.

Comme le titre laisse présager, cette histoire sort des sentiers battus et invite le lecteur à pénétrer un monde étrange et complètement décalé. Un univers loufoque que l’auteur utilise avec grande justesse pour démontrer la stupidité de l’homme envers ce qu’il ne comprend pas. Parsemant ce plaidoyer contre le racisme de dialogues farfelus et de jeux de mots loufoques, l’auteur se montre également assez critique envers les psychologues et propose une fin aussi cynique que réussie. Il n’y a que le passage consacré aux friteuses de Tchernobyl que j’ai moins aimé, mais ça doit être mon côté belge qui a du mal à accepter que l’on dise du mal des friteuses.

Visuellement, cela a certes un peu vieilli, mais ce style légèrement caricatural sert parfaitement le scénario.

Lisez ce one-shot, surtout si vous êtes chef de personnel !

Fred  L’histoire du Corbac aux basketsLisez également l’avis de David sur K.BD !

Publicités

2 Réponses to “Fred – L’histoire du Corbac aux baskets”

  1. Cette BD est simplement du grand art !

  2. […] l’aurez compris, Lunch, Mo’, Yvan, Champi, Mitchul ne tarissent pas d’éloges sur cet album. Je les rejoins sans aucune concession. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :