Greg Rucka & J.H. Williams III – Batwoman – Elégie pour une ombre


Batwoman sort de l’ombre de Gotham City !

Greg Rucka & J.H. Williams III - Batwoman – Elégie pour une ombre« Batwoman – Elégie pour une ombre » contient les épisodes #854 à #860 de Detective Comics, dessinés par J H Williams III et écrits par Greg Rucka (lisez « Queen and Country » !!!).

Si le scénariste nous narre les démêlés de son héroïne avec une mystérieuse secte criminelle, il dévoile surtout les origines de cette quête vengeresse costumée et parvient ainsi à faire sortir Batwoman de l’ombre de son pendant masculin qui règne sur Gotham City. Si, à l’instar de Batman, c’est également un traumatisme subit durant l’enfance qui l’incite à protéger les plus faibles dans une tenue de super-héroïne, l’auteur ne cherche pas forcément la facilité. L’homosexualité de Katherine Kane ne manquera par exemple pas de surprendre dans un ouvrage issu d’un pays extrêmement puritain et la carrière militaire abruptement interrompue de l’héroïne ne manquera d’ailleurs pas de faire écho à la mentalité qui règne encore dans certains milieux (et probablement pas seulement outre-Atlantique).

Construisant son récit à coups de nombreux flashbacks afin de revenir sur le passé de Kate, l’auteur met également une adversaire redoutable sur son chemin. Sorte de version féminine du Chapelier de Batman, saupoudrée d’une touche de Joker, la prénommée Alice fait clairement allusion à l’héroïne de Lewis Carrol. Si j’ai fortement apprécié cette mise en place des personnages qui permet de donner une véritable identité à cet alter ego de l’homme chauve-souris, j’ai moins accroché à l’affrontement avec Alice et à cette touche de fantastique qui permet d’intégrer d’étranges créatures à cette lutte.

Visuellement, par contre, c’est un vrai régal. Adaptant son style en fonction du contexte et de la chronologie de l’histoire, il propose également un découpage phénoménal et des cadrages sublimes. Et soulignera-t-on jamais assez l’incroyable talent de Dave Stewart à la colorisation ? Bref, un graphisme de toute beauté !

Une Réponse to “Greg Rucka & J.H. Williams III – Batwoman – Elégie pour une ombre”

  1. Je ne l’ai pas pris, pas osé, question de prix notamment. Mais j’aurai peut-être du. D’autant que j’ai bien aimé cette Batwoman dans la maxi-série 52.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :