Jason Aaron & R.M. Guéra – Scalped, Mères mortes


Une des meilleures sagas US du moment !

Jason Aaron & R.M. Guéra - Scalped, Mères mortesCe troisième tome reprend les épisodes #12 à #18 de la série US et est construit autour du meurtre de deux femmes. La première est une toxicomane, retrouvée étranglée et laissant derrière elle de nombreux orphelins. La deuxième n’est autre que la mère de Dashiell Bad Horse, retrouvée assassinée et scalpée sur le bord d’une route.

Après deux premiers tomes parsemés de flash-backs et qui terminaient sur le même cliff-hanger, ce troisième volet, beaucoup plus linéaire, fait bien progresser l’intrigue. La mort de Gina permet de faire ressurgir les vieux démons d’un héros incapable de faire le deuil ou d’exprimer ses sentiments. Cet assassinat ne va pas seulement permettre à Jason Aaron de développer la personnalité de Dashiell Bad Horse, mais également celle de Lincoln Red Crow. Derrière ces nombreuses scènes de violence, ces dialogues vulgaires et ce héros irréfléchi, l’auteur parvient ainsi à développer une intrigue prenante et d’une profondeur particulièrement intelligente.

En suivant ces deux enquêtes parallèles, le lecteur poursuit son immersion en territoire Lakotas. Mêlant polar et western, Jason Aaron propose une étude des mœurs indiennes particulièrement intéressante et restitue avec beaucoup de réalisme et de dureté les conditions de vie déplorables qui règnent au sein de cette réserve indienne rongée par la misère, l’alcoolisme, la criminalité et le chômage. A l’image de ce héros violent et légèrement suicidaire, les différents personnages incarnent le malaise de tout un peuple et portent les stigmates de cet environnement régi par le crime et la misère. Un environnement où la justice n’est que trop rarement au rendez-vous. Entre les positions de l’agent du F.B.I. Nitz, du shérif Karnow, de Dashiell Bad Horse, de Lincoln Red Crow et du policier amérindien nommé Falls Down, la loi semble en effet avoir de nombreux visages.

Le trait nerveux et dynamique de R.M. Guéra (« Le lièvre de mars » chez Glénat) parachève l’ambiance sombre de ce polar et fait ressortir toute la tension et le désespoir qui règne au sein de cette enclave indienne du Dakota du sud. L’épisode #12, centré autour des cauchemars de Dash, et l’épisode #18, qui marque le retour de l’officier Franklin Falls Down, sont respectivement dessinés par John Paul Leon et Davide Furno. Si le dessin de ce dernier n’est pas mauvais, c’est surtout le travail du premier qui parvient à séduire.

Me voilà définitivement accro à cette saga, qui est sans conteste l’une des meilleures sagas US du moment !

Retrouvez d’ailleurs ce comics dans mon Top du mois et dans MON TOP 2011 !

3 Réponses to “Jason Aaron & R.M. Guéra – Scalped, Mères mortes”

  1. Je vais voir si je trouve ça en bibliothèque…

  2. […] 29- (=) Scalped            17.86 Jason Aaron, R.M. Guerra, Urban Comics Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4, Tome 5, Tome 6, Tome 7, 30- (=) Manabé Shima 17.83 Florent Chavouet, Editions Philippe […]

  3. […] 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4, Tome 5, Tome 6, Tome […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :