Sylvain Ricard & Isaac Wens – La mort dans l’âme


Aux portes de la mort !

Sylvain Ricard & Isaac Wens - La mort dans l’âme« La mort dans l’âme » est l’histoire d’un homme atteint d’un cancer généralisé et condamné à passer les derniers instants d’une vie dont il n’est déjà plus propriétaire dans un centre de soins palliatifs. Dans cette dernière demeure où acharnement thérapeutique et peur accompagnent douleur et déchéance, il se prépare tant bien que mal à franchir cette dernière étape que la maladie rend encore plus difficile.

« La mort dans l’âme » est également l’histoire d’un fils qui doit accepter la disparition prochaine de son père. Alors qu’il tente de retarder ce départ inéluctable et de saisir ces derniers instants pour se rapprocher de son père, le mot « euthanasie » tombe tel un couperet !

« La mort dans l’âme » est surtout l’histoire d’une mort que l’on aimerait rapide et indolore, mais qui semble parfois vouloir prolonger inutilement le départ. Abordant des thèmes difficiles, tels que la maladie, la mort, la souffrance et l’euthanasie, ce récit écrit par Sylvain Ricard et dessiné par Isaac Wens se veut pourtant sans artifices et d’une extrême justesse. Gérant de manière très humaine des instants qui ne le sont pas forcément, ils enchaînent des séquences certes sensibles, mais dignes et souvent parsemées d’un humour qui tente de briser l’ambiance morbide et froide qui accompagne les différents échanges. Respectant la chronologie de cette mort lente et douloureuse, les auteurs livrent un récit assez lent, qui se nourrit avec brio des nombreux silences qui accompagnent cet au revoir fictif, qui fait écho au poème d’Étienne Ricard en début d’album.

C’est d’un trait sombre, savamment rehaussé d’une colorisation sépia monochrome, qu’Isaac Wens accompagne ce parcours tracé d’avance et sans gagnants à l’arrivée. Une mise en images pleine de pudeur qui donne souvent la parole aux regards et aux nombreux gestes silencieux qui accentuent la charge émotionnelle de ces moments où les mots ne trouvent plus leur place.

Un sujet qui ne laisse pas de marbre et un album dont tout le monde ne sortira pas indemne.

Retrouvez cet album dans mon Top de l’année !

Ils en parlent également: Mo’, Choco

Publicités

4 Réponses to “Sylvain Ricard & Isaac Wens – La mort dans l’âme”

  1. En effet, ça n’a pas l’air joyeux.

  2. Superbe album oui. Il y a un moment charnière dans cet album. Dès lors que je l’ai franchi, j’étais complètement prise dans cette relation père fils. J’ai retrouvé des éléments de ce récit dans « L’Art de voler » que je viens juste de terminer. Si tu as l’occasion, essayes de jeter un oeil sur l’album d’Altarriba. Ca ne m’étonnerais pas qu’il te plaise également

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :