Hideo Yamamoto – Homunculus T15


Conclusion étrange d’une saga bizarrement prenante !

Hideo Yamamoto - Homunculus T15Ce quinzième tome (beaucoup plus épais que les précédents) met donc fin à cette étrange saga imaginée par Hideo Yamamoto. L’auteur de Ichi the Killer ponctue donc la quête identitaire de Nakashi et poursuit cette réflexion intéressante sur l’être humain en général et sur l’apparence en particulier.

C’est par le biais de flashbacks, d’Homunculus et de discussions avec Nanako, que le lecteur découvre les mystères du passé de Nakashi , ainsi que la vérité sur les Homunculus qu’il perçoit. Même si le passage en compagnie du yakuza ne m’a pas vraiment convaincu, les psychanalyses effectuées par Nakashi sont toujours aussi intéressantes car elles permettent de découvrir les traumatismes enfouis de ces personnes à travers l’apparence et le comportement de leur Homunculus.

Au fil des pages, Nakashi se trouve, mais finalement pour mieux se perdre. Cette quête de soi ne consiste pas seulement à s’accepter tel qu’il est au plus profond de lui-même et tel qu’il était avant ses changements physiques, mais consiste également à retrouver sa place au sein de la société. Pour un homme qui a vécu dans le mensonge et aux côtés de sans-abris, à l’écart de cette société, se faire accepter des autres est un grand pas à franchir.

Malgré les révélations qui expliquent pourquoi Nakashi a modifié son apparence avant de se mettre à l’écart de la société, la conclusion de cette saga n’apporte pas vraiment toutes les réponses. Mais même si, à l’image du reste de la série, la fin est un peu étrange, le lecteur y trouve tout de même son compte.

Visuellement, la qualité du dessin proposé par Hideo Yamamoto demeure impressionnante. Il parvient à donner énormément de personnalité aux personnages et on ne se lasse jamais de l’inventivité du graphisme. Au fil des pages l’auteur accumule les formes farfelues pour retranscrire les sentiments enfouis de personnages qu’il rend particulièrement expressif, notamment grâce à une créativité débordante au niveau des Homunculus.

Si vous êtes amateur de psychanalyse, ce manga fera votre bonheur !

Retrouvez ce manga dans mon Best Of 2011 !

Hideo Yamamoto - Homunculus T15Lisez également l’avis à plusieurs mains de K.BD !

Advertisements

3 Réponses to “Hideo Yamamoto – Homunculus T15”

  1. SPOIL
    Mon avis : la fin de cette histoire nous montre juste que malgré qu’il ait trouvé toutes les raisons et explications de ces problèmes Nakoshi n’est toujours pas heureux et tranquille car dans le fond ce n’est qu’un égoïste et un égocentrique qui refuse d’accepter sa nature.
    Bien triste fin moi qui espérait une happy end mais ce n’est pas le genre d’Hideo Yamamoto,ses fins sont toujours ambigüe dans le but de nous montrer que ses personnages ,qui sont des vrais cinglés, ne sont pas des exemples a suivre.
    Du moins c’est ce que je pense après avoir lu Ichi The Killer et Homunculus.

  2. […] Yvan, il s’agit du récit de la quête identitaire de Susumu Nakashi et d’une réflexion […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :