Manu Larcenet – Valérian, vu par…


Valérian n’est qu’un gros poivrot bedonnant !

Manu Larcenet - Valérian, vu par...Qui ne connaît pas l’histoire de Valérian et Laureline, véritable référence en matière de science-fiction, signée Christin et Mézières ? Ben moi ! Mais néanmoins bien décidé d’attaquer cet album signé Manu Larcenet (dans un genre qui n’est pas forcément mon genre de prédilection), j’effectue vite un petit détour par Wikipedia pour connaître les bases de l’histoire avant d’attaquer cette revisite par l’auteur des incontournables Blast et Le Combat ordinaire.

L’avantage de ne pas connaître la série originelle est que je ne risque pas d’être choqué par ce que Manu Larcenet réserve comme sort au célèbre agent spatio-temporel. Il faut dire que le héros est plutôt malmené par l’auteur. Dès les premières pages, on le retrouve bedonnant et accoudé au bar de Chez Francisque en compagnie d’un autre poivrot qui n’a rien d’un héros intergalactique. Ce contre-pied brillantissime ne manquera pas de faire crier les plus grands fans au sacrilège, mais personnellement j’ai plutôt apprécié cet exercice totalement décalé et débordant d’humour. Et la science-fiction me direz-vous ? Pas de panique, car notre héros s’envole très vite à bord d’épicerie arabe spatiale à la rencontres de planètes lointaines, d’extra-terrestres étranges et d’aventures rocambolesques. Mission accomplie, en ce qui me concerne !

Le risque de ne pas connaître la série originelle était par contre d’être largué par l’histoire, mais ce ne fut pas le cas car Larcenet parvient à livrer une histoire totalement indépendante qui s’approprie les personnages et l’univers de Valérian. Alors certes, j’ai peut-être loupé l’une ou l’autre référence/allusion, mais rien qui n’empêche de profiter pleinement de ce one-shot totalement déjanté, pourvu de dialogues assez loufoques.

Au niveau du graphisme, l’album multiplie les personnages aux trognes caricaturales au sein de décors intersidéraux particulièrement réussis. La colorisation somptueuse de Jeff Pourquié ponctue cet exercice divertissant, amusant et efficace.

En attendant le tome suivant de cette revisite, il ne me reste donc plus qu’à lire la série de Christin et Mézières.

Retrouvez cet album dans mon Top de l’année !

6 Réponses to “Manu Larcenet – Valérian, vu par…”

  1. Je suis comme toi, je ne connais pas la série mais cette reprise inattendue par le sieur Larcenet m’intrigue au plus haut point ! Je suis bien aise de voir qu’il est accessible sans le background de la série !

  2. Je ne connais pas la série…

  3. Chez MyBOOX, on a adoré !
    On en a même fait un Conseil de lecture.
    Pour en savoir plus sur le Valérian de Larcenet, et vous donner envie, c’est par ici :
    http://www.myboox.fr/actualite/valerian-et-manu-larcenet-la-science-fiction-rencontre-le-potache-10977.html

Répondre à Thomas MyBOOX Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :