Boisserie, Stalner & Guarnido – Voyageur, Omega


Épilogue convaincant d’une grande aventure spatio-temporelle !

Boisserie, Stalner & Guarnido - Voyageur, OmegaEt voilà ce fameux treizième tome qui vient conclure cette série blockbuster de Glénat. Après des cycles respectivement dédiés au Futur, au Présent et au Passé, voici donc enfin la conclusion de cette grande aventure spatio-temporelle, constituée de 3 cycles de 4 tomes et d’un épilogue.

Après un cycle du Passé finalement assez dispensable malgré des aventures indépendantes plutôt divertissantes, ce tome « Omega » apporte enfin toutes les explications manquantes et clôture brillamment cette saga. Le lecteur découvre non seulement ce qu’il est advenu de Clara après s’être fait tirée dessus à la fin du cycle consacré au Présent, mais trouve également une réponse à toutes les autres questions laissées en suspens. Du sort de Lili à l’histoire de Markovic, en passant par ce dernier voyage que Vedder doit encore effectuer afin de compléter l’album photo de sa vie, ce tome referme toutes les boucles avec maestria et propose également quelques retrouvailles émouvantes.

Au niveau du graphisme, après deux cycles respectivement dessinés par Eric Stalner et par Marc Bourgne, et quatre tomes des mains de Lucien Rollin, Siro, Eric Lambert et Eric Liberge, c’est Juanjo Guarnido (« Blacksad ») qui se charge d’illustrer cet ultime album. Après avoir dessiné toutes les couvertures, le virtuose espagnol s’attaque donc à l’épilogue de la série. Et là, gros étonnement, car Guarnido ne semble apparemment pas avoir lu le cahier des charges de cette série. Son style tranche énormément avec le classicisme et le réalisme de ses prédécesseurs et la ressemblance au niveau des personnages n’est pas vraiment au rendez-vous. Si le talent de l’artiste n’est plus à prouver, ce manque d’unité au niveau du graphisme est tout de même un peu regrettable, surtout qu’au niveau du scénario, ce tome répond bel et bien aux attentes.

Une conclusion très satisfaisante, qui vient d’être nominée au Festival d’Angoulême 2012.

Retrouvez d’ailleurs cet album dans mon Best of du Festival d’Angoulême.

bd du mercrediAllez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !

7 Réponses to “Boisserie, Stalner & Guarnido – Voyageur, Omega”

  1. Pas trop mon truc l’aventure spatio-temporelle (à part Valérian et Laureline qui restera ma seule et unique référnce dans le genre).

  2. Si présent à la médiathèque près de chez moi , sinon, je demanderai … ! Et vu que c’est en nomination Festival Angoulème 2012 … forte chance de l’avoir – Merci pour la découverte.

    • Ce n’est pas ma médiathèque qui irait investir dans une saga de 13 tomes… nominé à Angoulême ou pas…

      • Je viens de regarder sur le catalogue de la médiathèque, ils ont Voyageur – Présent 1,2,3
        Voyageur – Futur 1,2,3 et 4
        Voyageur – Passé 1 et 2
        donc, à suivre dans mes possibles prochaines lecture de l’année à venir 🙂

  3. Trop compliqué pour moi,je le crains et puis 13 tomes…il faut vraiment aimer ce genre pour se lancer dans l’aventure. Je vais passer à côté de ce cycle qui n’est pas pour moi en ce moment.

  4. 13 tomes d’aventures spacio temporelles, je crains que ce ne soit pas pour moi…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :