Loïc Dauvillier & Marc Lizano – L’enfant cachée


Comment expliquer les horreurs de la Shoah à une enfant ?

Loïc Dauvillier & Marc Lizano - L'enfant cachée2012 vient à peine de débuter que voilà déjà mon premier gros coup de cœur l’année !

Située en France, sous l’occupation allemande, au début des années 40, l’histoire contée par Loïc Dauvillier est probablement connue de tous : le port obligatoire de l’étoile, les humiliations, les changements de mentalité, l’exclusion progressive, la clandestinité, les milices, les rafles et…les camps de la mort. Mais comment narrer cette page sombre de l’Histoire à une enfant ? Comment expliquer les pires horreurs dont est capable le genre humain à un petit bout de cinq ans qui doit probablement encore apprendre la vérité concernant le Père Noël ?

Dès les premières pages, le lecteur est inévitablement attendri par cette petite qui s’assied sur les genoux de sa grand-mère en lui demandant de lui raconter son cauchemar… afin qu’il disparaisse…comme sa maman fait quand elle en a un. Même si les atrocités commises sont souvent indescriptibles et que le cauchemar est bien trop horrible pour être narré à une enfant, la grand-mère prend son courage à deux mains et s’élance, utilise des mots simples et se contente de suggérer l’horreur, mais entre les lignes de cette histoire qu’elle a tue pendant trop longtemps et à travers le regard innocent d’une enfant, le récit de Dounia devient encore plus bouleversant.

À travers les craintes et les angoisses de cette fillette juive séparée de ses parents et cachée pour éviter la déportation, le lecteur découvre non seulement les atrocités de cette page sombre de l’Histoire, mais également quelques actes de bravoure de la part de voisins, de paysans et de résistants… comme une sorte de lueur d’espoir qui laisse entrevoir l’autre facette du genre humain.

Visuellement, Marc Lizano s’installe également dans l’univers des enfants, accentuant cette fausse légèreté qui permet de rendre la confrontation avec la dureté des évènements encore plus terrifiante. Ce style graphique fait de grosses bouilles rondes, parfaitement mis en valeur par la colorisation experte de Greg Salsedo (lisez Ratafia !!!), contribue également à rendre Elsa et Dounia extrêmement attachantes.

Réalisé en collaboration avec l’APJN (Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie), ce témoignage s’avère d’une justesse incroyable.

Un cauchemar qu’il ne faut jamais oublier…

Si, comme moi, vous avez aimé ce récit, je vous invite à lire un autre récit qui questionne le lecteur quant à l’utilité de cacher certaines vérités aux enfants et à visionner le film de Marc Herman qui propose de découvrir les mêmes horreurs, mais à travers le regard d’un gosse de 8 ans dont le père vient d’obtenir le commandement d’un camp de concentration :

Jean Regnaud – Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill Mark Herman – The Boy in the Striped Pyjamas
Jean Regnaud et Emile Bravo
Ma maman est en Amérique,
elle a rencontré Buffalo Bill
____ Mark Herman
The Boy in the Striped Pyjamas

Retrouvez cet album dans mon Top de l’année !

bd du mercrediAllez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !

23 Réponses to “Loïc Dauvillier & Marc Lizano – L’enfant cachée”

  1. Les grands esprits se rencontrent ! C’est aussi mon 1er coup de coeur de l’année. Une vraie réussite !

  2. L’année commence bien alors !

  3. Le comptoir de la bd en fait une critique moins élogieuse. Je me fierai plutôt à ton avis à toi.
    Mais c’est surtout le film que tu proposes qui m’interpelle, son traitement m’a l’air particulièrement intéressant.

    • Loïc Dauvillier Says:

      Le comptoir de la bd livre un article fort intéressant.

      Il pointe du doigt le fait que nous n’ayons pas indiqué la cible de cet album.

      C’est vrai, rien n’indique sur la couverture qu’il s’agit d’une bande dessinée jeunesse. Je en peux pas dire le contraire. C’était pour nous une fois acquise mais l’éditeur et les auteurs ne l’est pas pour le lecteur.

      Sébastien, le rédacteur de l’article, livre une impression qui est la sienne et qui est argumentée. C’est pas si négatif que ça.

      • Nous sommes d’accord. Mais je sens une déception, chez Sébastien, qui relève de quelque chose de personnel. Ainsi donc, même si la critique est intéressante, et bien construite, je la prends différemment. Parfois, il est des critiques négatives efficaces qui montrent bien la mauvaise qualité d’une oeuvre. Là, on est dans le ressenti, alors je préfère me fier aux Critiques que je connais bien, dont je connais mieux les goûts, comme Yvan.

  4. la manière dont le sujet est traité semble intéressante… remarques, j’apprécie réellement ce que fait Dauvillier, cet album devrait me plaire

  5. Encore un album qui m’intéresse : son sujet, son traitement, ses dessins…

    • Loïc Dauvillier Says:

      Lorsque que l’on attend des choses d’un album, on peut parfois être déçu. J’espère que ce ne sera pas le cas avec cet ouvrage.

  6. Une belle rencontre avec ces BD aujourd’hui. Difficile d’oublier cet album désormais. Deux mêmes coups de cœur ce mercredi, c’est fait pour me plaire. Puissent les jeunes générations ne jamais oublier cette horreur!

  7. Je suis passé en librairie ce matin et ce titre figure dans mes achats du mois ^^
    Hâte de la lire, donc ^^

  8. Nickel, je ne dois même plus venir réagir à vos commentaires, car l’auteur vient faire le boulot à ma place 🙂

    … et sinon, @ tous : n’hésitez pas à lire cet album, car c’est du tout bon 😉

    • Loïc Dauvillier Says:

      Je ne fais pas ton travail… J’entre dans la discussion. Ça me plait de pouvoir discuter … et je précise que je n’attends pas que des louanges… la critique ça peut être dans les deux sens.

      merci de votre engouement… ça réchauffe !

  9. Tu enfonces le clou là, je ne peux qu’avoir envie de découvrir cette BD maintenant ! 😉

  10. […] chroniques chez Yvan, Choco, Jérôme et […]

  11. Je ne suis pas aussi enthousiaste, mais j’ai beaucoup apprécié la lecture de l’enfant cachée.
    Je notes les autres références qui ont l’air également très intéressantes

  12. […] vous intéresse ? Vous pouvez également lire ce qu’en pensent Mo’, Yvan, Choco, Herisson et […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :