David B. – L’ascension du haut mal, Intégrale


En parallèle d’un frère épileptique !

David B. - L'ascension du haut malAprès avoir été séduit par le premier tome de cette saga qui raconte l’histoire d’une famille de trois enfants dont l’aîné est épileptique, je me suis attaqué à l’intégrale de cette bande dessinée autobiographique en six tomes imaginée par David B.

Si le fil rouge du récit est la maladie de son frère aîné, David B. raconte plein d’autres choses sur sa jeunesse et multiplie les digressions qui s’inspirent de son vécu. Au fil des tomes, l’histoire se concentre de plus en plus sur l’auteur, faisant passer la maladie du frère au second plan. Mais, ce qui m’a le plus dérangé (hormis certains choix effectués par des parents un peu naïfs), ce sont ces nombreux passages « type Wikipedia » qui traînent l’histoire en longueur sans lui apporter un véritable plus. De la généalogie de sa famille aux descriptions des différentes médecines utilisées pour « soigner » son frère, en passant par de nombreux passages dédiés aux sectes, l’auteur multiplie les digressions et alourdit inutilement son récit.

Mais malgré l’aspect décousu de la narration, la trame principale ne manque pas de séduire. Tout en ouvrant les yeux sur une maladie peu connue, David B. parvient à garder un ton juste qui ne sombre jamais dans le catastrophisme. Le fait d’aborder le récit à travers le regard d’un enfant contribue également à conserver une certaine légèreté, malgré la dureté de l’histoire. Le fait de se livrer, tout en décrivant l’évolution de la maladie de son frère est également assez intéressant. Du désarroi des parents à la manière dont il assimile la maladie de son frère, l’auteur distille des émotions qui sonnent juste. Au fil des pages, le lecteur entre donc dans la vie intime de l’auteur et finit par accrocher à l’histoire de cette famille.

Le dessin noir et blanc, simple et efficace, se contente d’aller à l’essentiel et accompagne avec brio cette histoire autobiographique. Les passages oniriques sont par contre splendides et accompagnent les émotions et les envolées oniriques de l’auteur avec beaucoup d’ingéniosité.

3 Réponses to “David B. – L’ascension du haut mal, Intégrale”

  1. Déjà, le titre est très beau. Pour le reste, il faudrait que je m’y plonge…

  2. Il faut absolument que je le lise celui-là !

  3. J’y suis passé tome après tome … et si je croise l’intégrale, je pense que je reprendrai plaisir à lire et à retrouver ce côté onirique dont tu parles si bien 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :