J. Michael Straczynski – Rising Stars


La BD qui inspira la série-TV Heroes !

J. Michael Straczynski - Rising StarsEn 1969, une boule de feu s’écrase près de la petite ville de Pederson. Ce ne sont que quelques années plus tard que les conséquences de cet événement deviennent perceptibles. Cent treize enfants conçus cette nuit-là vont en effet commencer à manifester des pouvoirs surnaturels. Surnommés les « Spéciaux », ceux-ci sont traqués par le gouvernement et tenus à l’écart de la société afin d’être étudiés et contrôlés. Devenus adultes, l’un d’entre eux découvre cependant que les moins forts de la bande sont assassinés les uns après les autres par l’un de leurs congénères.

Après une publication partielle chez Semic sous forme de magazine (dix numéros de deux épisodes) ou de Semic Book (quatre volumes de quatre épisodes), cette saga imaginée par J. Michael Straczynski est enfin éditée dans son intégralité. La série originale prenant fin au numéro vingt-quatre, Delcourt proposera donc trois tomes au total, reprenant l’entièreté de l’histoire, ainsi que plusieurs hors-série inédits.

Rising Stars invite à suivre l’évolution d’enfants qui développent d’étranges capacités suite à la chute d’une météorite dans l’Illinois. Si l’idée d’astéroïdes à l’origine de pouvoirs surhumains en atteignant la surface de la Terre n’est pas neuve, J. Michael Straczynski parvient tout de même à livrer une introduction originale et très prometteuse. Si la plupart des super-héros renvoient à des personnages connus tels que Captain America, Batman ou Superman, l’univers imaginé par l’auteur est totalement indépendant et donc parfaitement accessible aux néophytes.

Si le grand nombre de protagonistes permet au créateur de « Babylon 5 » d’intégrer tous les types de pouvoirs dont il a besoin pour faire rebondir son intrigue, il est cependant incapable de développer tous les personnages en profondeur ou d’éviter certaines longueurs lors des descriptions. Tout en prenant soin de sacrifier quelques « Spéciaux » de second rang, il a néanmoins l’intelligence de se concentrer sur les gros-calibres au fil de son histoire. Usant de nombreux flash-backs, il dévoile les différentes étapes de leur vie, de leur conception à leur statut de super-héros, et brosse le portrait de jeunes gens tourmentés qui ont du mal à trouver leur place dans la société et qui présentent, à ce titre, de nombreux points communs avec les mutants des X-Men. En les isolant dans un camp dès leur plus jeune âge, afin d’y être soumis à des tests par le gouvernement, il aborde également le thème de la différence et de la discrimination, montrant des héros tenus à l’écart des « normaux », alors que d’autres sont discriminés au sein même du groupe, à cause de talents moins appréciés ou non-développés.

Si l’enquête policière menée par John Simon, alias le Poète, permet d’analyser le parcours de certains surdoués plus en détail, l’approche montre des similitudes avec les investigations menées par Rorschach dans Watchmen, tandis que les motivations du tueur font inévitablement penser à celles de Highlander. En livrant assez vite l’identité de l’assassin, J. Michael Straczynski fait cependant vaciller son scénario d’un thriller policier vers une machination politique, dans un monde qui prend de plus en plus conscience des dangers liés à l’existence de surhommes. Si Rising Stars pointe du doigt le gouvernement américain et invite à réfléchir sur les dérives d’un État utilisant la peur pour bafouer les libertés citoyennes, la chasse à l’homme entamée par les autorités, combinée à la lutte de pouvoir intestine, contribue à donner une tournure conflictuelle au récit, orientant ce dernier vers l’action et les combats.

Visuellement, les dessins de Keu Cha, de Christian Zanier et de Ken Lashley tiennent la route, sans être transcendants. Si les deux derniers parviennent à conserver un style graphique uniforme, leur dessin est légèrement moins bon et livre des personnages parfois difficilement dissociables.

Delcourt propose de redécouvrir le premier acte d’une très bonne saga qui influença notamment la série télé « Heroes » et dont les lecteurs francophones sont très impatients de découvrir la fin.

Retrouvez ce comics dans mon Top de l’année !

Venez discuter de cette saga sur le forum de BDGest !

2 Réponses to “J. Michael Straczynski – Rising Stars”

  1. Tu donnes dan le Comics en ce moment ! Cette série, comme Lock and key me tente bien. Je vais arrêter de passer ici, ça devient trop tentateur !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :