Brian Michael Bendis et Mike Deodato – Dark Avengers, Les Vengeurs Noirs


Avengers et X-Men en version sombre !

Brian Michael Bendis et Mike Deodato - Dark Avengers, Les Vengeurs NoirsCe premier volume de Dark Avengers reprend les huit premiers épisodes de la série US, signés Brian Michael Bendis et Mike Deodato, ainsi que le crossover Utopia, signé Matt Fraction, Marc Silvestri et Terry Dodson. Au menu de ce Deluxe nous avons donc :

– Dark Avengers #1 à #6
– Dark Avengers / Uncanny X-Men : Utopia #1
– Uncanny X-Men #513 et #514
– Dark Avengers #7 et #8
– Dark Avengers / Uncanny X-Men: Exodus #1

Bienvenue du côté obscur de la force car ce récit se situe durant l’ère du Dark Reign. Les événements se déroulent donc après la tentative d’invasion des Skrulls (« Secret Invasion »), alors que Nick Fury a été destitué de son post de leader du S.H.I.E.L.D., que Norman Osborn, l’ancien Bouffon Vert, s’est vu confier la direction de la sécurité nationale et que le S.H.I.E.L.D. a été dissous et remplacé par le H.A.M.M.E.R.

La première moitié de ce Deluxe est consacrée au recrutement et à la formation de la nouvelle équipe de Vengeurs par Norman Osborn, tandis que la suite est dédiée à un affrontement entre les Vengeurs Noirs et les X-Men. Sous le masque de super-héros connus, le lecteur découvre donc l’identité de ces Vengeurs Noirs. Pour ce casting sombre composé de criminels, de loosers et d’individus particulièrement instables on retrouve donc Wolverine (Daren Akihiro, un mutant au « patrimoine génétique » intéressant), Spiderman (Venom), Oeil de Faucon (Bullseye), Captain Marvel (Noh-Varr, un guerrier Kree), Miss Marvel (Opale), Arès, Sentry et Iron Patriot (Norman Osborn himself, revêtu d’une armure d’Iron Man). Outre quelques conflits internes, on assiste également à leurs premières missions d’intervention, dont une en Latvérie, où Fatalis est mis à mal par la magicienne Morgane la Fée. Le scénario est assez plaisant et le dessin du brésilien Mike Deodato dynamique et efficace.

Vient ensuite le crossover avec la série Uncanny X-Men, qui se déroule dans une ville de San Francisco secouée par des affrontements entre mutants et activistes anti-mutant. Quand la situation dérape, Norman Osborn débarque avec ses Vengeurs Noirs, instaure un couvre-feu, déclare la loi martiale et profite même de l’occasion pour créer sa propre équipe de X-Men Noirs. Ce scénario, qui repose sur le racisme entre mutants et humains et qui invite à suivre l’affrontement entre Norman Osborn et Scott Summers, le leader des X-Men, n’est pas vraiment original et plutôt sans surprise. La narration décousue et l’alternance de styles au niveau du graphisme (Mark Silvestri, Terry Dodson, Luke Ross) contribuent également au fait que je n’ai pas du tout accroché à cette deuxième moitié d’album.

Si j’ai beaucoup apprécié le Deluxe Secret Warriors, qui se déroule en parallèle aux événements de cette saga, celui-ci m’emballe déjà moins, malgré une première moitié d’album assez agréable à lire.

2 Réponses to “Brian Michael Bendis et Mike Deodato – Dark Avengers, Les Vengeurs Noirs”

  1. Ces histoires de comics avec crossover ne m’ont jamais emballé. Ce n’est pas toujours facile à suivre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :