Igort – Cahiers russes


Hommage à Anna Politkovskaïa et « devoir de mémoire » !

Igort - Cahiers russesDans ce one-shot, l’italien Igort se concentre sur la destinée tragique d’Anna Politkovskaïa. Cette journaliste qui combattait pour les droits de l’homme, tout en dénonçant les atrocités de la guerre en Tchétchénie et la politique de Poutine, fut assassiné à son domicile moscovite le 7 octobre 2006.

Proposant des témoignages de proches de la célèbre journaliste, comme son amie Galia Ackerman, épluchant ses articles de presse et donnant la parole à des victimes du conflit Tchéchène, Igort brosse le portrait d’une femme hors du commun et d’une région de non-droit où la violence, souvent gratuite, s’abat sur des victimes innocentes. Des goulags aux opérations de nettoyages, en passant par les tortures, les viols, les fosses de détention, les arrestations arbitraires, les exécutions sommaires, le bilan dressé par l’auteur est affligeant, répugnant et révoltant. Si les images de la prise d’otages dans un théâtre de Moscou ou du massacre de l’école de Beslan sont encore fraîches dans nos mémoires, celles proposées par Igort sont encore plus cruelles, plus horribles. Des faits qui se déroulent sous le couvert d’un terrorisme tchéchène, en toute impunité, dans un pays où l’on assassine les journalistes quand ils osent se rapprocher de la vérité…

Si la plupart des témoignages sont poignants, l’auteur éprouve néanmoins un peu de mal à suivre le fil rouge de son récit et a parfois tendance à se disperser. La non-linéarité de ce récit qui multiplie les anecdotes sans se soucier de la chronologie, voire même sans véritablement situer certains méfaits, est parfois dérangeante, car elle empêche au lecteur d’avoir une vue d’ensemble.

Un récit-témoignage qui prend aux tripes…

Ils en parlent également : Mo’

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !

3 Réponses to “Igort – Cahiers russes”

  1. Le coté confus me gêne un peu. Je ne suis pas certain d’accrocher.

  2. Sa mort m’a révoltée! BD témoignage à son tour!

  3. J’ai découvert il y a peu ce genre de la BD témoignage, c’est je trouve une bonne façon d’appréhender certains faits historiques… Dommage pour le côté confus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :