Alain Kokor – Supplément d’âme


Un petit supplément d’âme sensé lier tout et chacun!

Alain Kokor - Supplément d'âmeCe one-shot signé Alain Kokor part d’une idée séduisante : un homme qui provoque une réaction en chaîne sur un réseau social en partageant son rêve récurrent. Cet effet boule de neige qui permet de lier les rêves de chacun, va même réussir à instaurer la paix mondiale et transformer ce personnage anodin en héros.

Ce postulat de base se transforme très vite en balade onirique au cœur de Dublin, qui se nourrit de la magie des rencontres et des moindres détails du quotidien. L’histoire de cet homme qui cherche quotidiennement à s’évader durant la pose de midi en se rendant tous les jours au même endroit, à la même heure et en empruntant le même chemin, se transforme en une promenade rêveuse faites de relations humaines.

Si cette balade à la croisée entre la réalité et le monde imaginaire, ponctuée de rebondissements rocambolesques et de rencontres improbables, invite indéniablement à la rêverie, le début du songe invite surtout le lecteur à se perdre au milieu de scènes sans lien apparent, si ce n’est ce petit supplément d’âme sensé lier tout et chacun. Heureusement, le mystère est assez accrocheur et, au fil des pages, les pièces du puzzle finissent par s’assembler, donnant finalement un sens à l’ensemble.

Visuellement, l’ambiance envoûtante est en parfaite adéquation avec cette intrigue onirique. Si je ne suis pas trop fan des passages « strip » au style plus/trop enfantin, le trait sobre et élégant de Kokor est parvenu à me séduire, ainsi que cette colorisation aux tons pastels qui accompagne avec brio le fond poétique du récit.

Un one-shot surprenant qui invite à la relecture !

Ils en parlent également : Mo’, David

Publicités

2 Réponses to “Alain Kokor – Supplément d’âme”

  1. Finalement, tu t’es laissé emporter par l’album. Je n’étais pas sûre que tu accrocherais, je ne t’ai pas eu beaucoup d’occasion de te lire sur du Kokor. Quant à l’idée d’une relecture : oui. Je pense que lorsqu’on découvre cette histoire pour la première fois, on passe à côté de petits détails qui ont l’air insignifiants et qui pourtant, sont autant de pièces supplémentaires du puzzle que construit l’auteur

  2. Je me rappelle de l’avis de Mo’… J’ai très envie de découvrir ce one-shot à l’ambiance si particulière…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :