Serge Lehman et Stéphane Créty – Masqué, Le jour du fuseur


Les super-héros s’emparent de Paris !

Serge Lehman et Stéphane Créty - Masqué, Le jour du fuseurVoilà déjà le deuxième tome de cette série prévue en quatre tomes, écrite par Serge Lehman (La Brigade Chimérique, La Saison de la Coulœuvre) et dessinée par Stéphane Créty, dont le dernier tome est déjà prévu pour le printemps 2013.

Alors que le premier volet invitait à suivre les pas de Frank Braffort, un ex-militaire qui, lors de son retour à Paris, découvrait une ville aux prises avec d’étranges anomalies mécaniques, ce deuxième tome vire encore un peu plus vers le récit super-héroïque à la française. Le titre de cette saga, l’apparition d’un bout de cape rouge survolant le désert du Caucase et un Glisseur-Mirage sillonnant le vieux Paris laissaient déjà présager que Serge Lehman comptait à nouveau vouloir s’attaquer au genre super-héroïque après l’excellente saga La Brigade Chimérique. En dévoilant les nouveaux pouvoirs de Frank Braffort au cours d’un premier combat dans ce futur qui ne semble pas tellement éloigné du notre, l’auteur ôte définitivement le masque de cette saga qui semble vouloir créer une nouvelle passerelle entre la bande dessinée franco-belge et le comics de super-héros. L’exercice est non seulement louable, mais également particulièrement réussi, que ce soit au niveau du contenu ou du style, qui semble également inspiré d’outre-Atlantique.

Si l’intrigue continue de s’étoffer au fil des pages, l’auteur se garde par contre de trop dévoiler afin de continuer d’attiser la curiosité du lecteur. Visuellement, ce nouveau plongeon dans ce Paris futuriste qui multiplie les bonnes surprises, est également une grande réussite. Le dessin semi-réaliste de Stéphane Créty, mis en valeur par l’encrage de Julien Hugonnard-Bert et les couleurs de Gaétan Georges, permet à nouveau de proposer des planches superbes aux décors foisonnant de détails, ainsi qu’un découpage particulièrement dynamique qui installe un rythme de lecture soutenu et accompagne brillamment le premier combat de Braffort. Dès cette superbe couverture, confiée à un autre dessinateur (Benjamin Carré), comme c’est souvent le cas aux Etats-Unis, le lecteur est véritablement happé par cette ambiance rétro-futuriste qui s’installe au diapason de ce mélange des genres original et très séduisant.

Une belle réussite que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans mon Top de l’année !

Une Réponse vers “Serge Lehman et Stéphane Créty – Masqué, Le jour du fuseur”

  1. Bon, alors je vais continuer sereinement cette série.
    J’ai beaucoup aimé le tome 1, et je trouvais qu’il y avait un beau potentiel. Si le tome 2 continue sur la lancée, alors je suis rassuré.

Répondre à Yaneck Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :