Shaun Tan – La chose perdue (The Lost Thing)


Chacun à droit à une petite place…

Shaun Tan - La chose perdue (The Lost Thing)Alors qu’il essaye de compléter sa collection de capsules de bouteilles, un jeune homme remarque par hasard un objet étrange, pas vraiment à sa place sur cette plage de vacanciers. Emporté par sa curiosité, il s’approche de cette chose dont personne ne semble se préoccuper, mais qui se révèle finalement très amicale et plutôt jouette. Les heures passant, il devient toutefois évident que nul ne viendra la chercher et qu’elle est manifestement perdue. Décidé à ne pas l’abandonner, il l’emmène avec lui et part à la recherche d’un lieu d’accueil où elle ne gênera personne. C’est le début d’une bien belle aventure…

Cet album (The Lost Thing, de son titre original), datant de 1999 et édité en français par les éditions Gallimard Jeunesse, est signé Shaun Tan, un illustrateur et auteur indépendant d’origine sino-australienne qui s’est vu décerner le prix du meilleur album au Festival d’Angoulême de 2008 pour le sublime Là où vont nos pères. Après avoir conquis le public avec ce one-shot qui invitait à découvrir le parcours d’un homme contraint de tout quitter afin d’assurer un plus bel avenir aux siens, il propose un conte poétique empreint d’humanité.

L’histoire métaphorique de ce jeune garçon qui s’attache au sort d’un mystérieux animal à tentacules pourvu d’une carapace rouge en forme de théière, comporte plusieurs niveaux de lecture. Dans un monde sombre et rigide, aveuglé par la routine du quotidien, ce récit fait appel à notre capacité d’émerveillement et à notre âme d’enfant. Ne pas passer à côté de belles choses sous prétexte qu’elles sont différentes et à aller au-delà des apparences pour ne pas mettre à l’écart des personnes que la société tente de mettre au placard, sont les messages distillés par l’auteur entre les lignes de cet album à nouveau très visuel.

L’univers onirique de Shaun Tan embarque le lecteur dans un monde industrialisé, plein de formes bizarres, flirtant avec la réalité, mais baignant dans une ambiance singulière et surréaliste. Le livre est d’ailleurs accompagné d’un DVD contenant son adaptation animée, qui a reçu l’Oscar du meilleur court métrage en 2011. Ce splendide bonus qui donne vie aux personnages et aux objets, permet de mettre en valeur le travail et l’inventivité de cet illustrateur hors pair.

Vous voulez que Shaun Tan vous raconte une histoire ? Il en connaît plusieurs assez intéressantes. Certaines si drôles qu’on était pliés de rire et d’autres si horribles qu’on se gardait bien de les répéter. Mais il ne se souvient d’aucune. Alors il va vous parler du jour où il a trouvé la chose perdue… Que va-t-il bien pouvoir en faire ?

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !
Venez discuter de cet album sur BDGest.

6 Réponses to “Shaun Tan – La chose perdue (The Lost Thing)”

  1. Un album à ne pas rater je crois… 😉 Merci

  2. Je devrais le récupérer courant décembre. Je m’en régale d’avance^^

  3. J’avais été littéralement séduite par son univers onirique avec Où vont nos pères, celui ci a l’air tout aussi somptueux !

  4. Cela me donne très envie ça semble à la fois poétique et j’aime beaucoup lorsqu’un auteur sait se créer son propre univers si en plus il y a plusieurs niveaux de lecture et qu’il fait appel à notre capacité à nous émerveiller encore, j’adhère !!

  5. J’aime bien la couv’ ! A feuilleter pour moi 😉

  6. J’ai tellement aimé: « Là où vont nos pères » que j’ai très envie de lire celui-ci aussi maintenant!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :