Vincent Zabus et Thomas Campi – Les petites gens


Récit choral empli d’humanité !

Vincent Zabus et Thomas Campi - Les petites gensCe one-shot invite à suivre le quotidien de six personnages issus du même quartier. Présentés dès la première planche, sous forme d’un gaufrier à six cases, les voisins vont progressivement se croiser, se découvrir et dévoiler leurs tracas plus ou moins graves. De cet employé aux objets perdus à la SNCF, qui s’agace du bonheur d’un collègue bientôt retraité, au bibliothécaire amoureux de sa voisine d’en face, en passant par ce jeune adolescent qui ne parvient pas à faire le deuil de sa mère à cause du mutisme de son père, l’auteur livre une brochette de personnages très attachants.

Sous forme de récit choral, le lecteur suit donc les aléas de ces petites gens, le temps d’une journée ensoleillée. Passant d’un personnage à l’autre avec énormément d’aisance, l’auteur livre un chassé croisé plein d’humanité, qui se termine dans la bonne humeur. Le dessin de Thomas Campi sert parfaitement cette chronique sociale, avec une colorisation particulièrement réussie.

Une belle surprise, pleine d’humanité.

Ils en parlent également: Moka, Jérôme, OliV 

 

Publicités

3 Réponses to “Vincent Zabus et Thomas Campi – Les petites gens”

  1. Je te rejoins totalement ! (Et j’ajoute ton lien !)

  2. […] avis d’Yvan, d’OliV, Valérie, Jérôme et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :