Nathalie Sergeef et Corentin Rouge – Juarez


Bienvenue à Ciudad Juarez !

Nathalie Sergeef et Corentin Rouge - JuarezLa ville frontière mexicaine de Juarez est réputée pour son taux de criminalité élevé. Totalement gangrénée par le narcotrafic, cette région dénombre plus de mille cinq cents mortes depuis 1993 et près de deux mille cinq cents disparues. Si la police, corrompue jusqu’à la moelle, ne lève pas le petit doigt, Nathalie Sergeef choisit de témoigner de l’horreur qui y règne à travers ce one-shot inspiré de cette actualité sordide.

Ce thriller romancé débute en compagnie de cinq nouveaux corps de femmes découverts dans le désert et d’un personnage, Gaël García Morales, qui débarque à Juárez dans l’espoir de retrouver sa sœur Gabriela. À travers cette enquête policière, l’auteure aborde la triste réalité de cette ville frontière terrorisée par les cartels de la drogue. Au fil des pages et de quelques flashbacks judicieusement distillés, l’intrigue se dévoile et emmène le lecteur vers une chute légèrement trop prévisible. Si ce mélange de fiction et de réalité fonctionne bien, j’ai surtout accroché à cette partie du récit qui cherche à pointer du doigt les méfaits des cartels et le sentiment d’impunité qui entoure cette avalanche de crimes.

Visuellement, Corentin Rouge livre de l’excellent boulot et contribue à installer une ambiance glauque et oppressante tout au long du récit.

Un très bon one-shot, à classer à côté du troisième volet 100% mexicain de la saga « Doggybags ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :