Scott Snyder, Scott Tuft et Attila Futaki – Severed


Road-trip horrifique !

Scott Snyder, Scott Tuft et Attila Futaki - SeveredMême si le genre horrifique n’est pas forcément ma tasse de thé, je ne refuse jamais un récit signé Scott Snyder, surtout si c’est un one-shot. Ici, j’ai même droit à deux Scott pour le prix d’un car le scénariste de Batman – La cour des hibouxBatman – Sombre Reflet et American Vampire collabore avec Scott Tuft sur ce comics publié en 2011 chez Image Comics.

Severed se déroule en 1916 et relate l’histoire d’un jeune orphelin qui part à la recherche de son père biologique à travers les Etats-Unis. Cela démarre donc comme un road-movie qui fait penser à « O’Boys », avec le jeune Jack Garron qui se déplace à la façon des hobos pour retrouver ses origines. Parallèlement, les auteurs mettent en scène un dangereux psychopathe qui finit forcément par croiser la route du garçon.

Ce mélange de road-movie et récit horrifique fonctionne à la perfection, surtout que l’accent n’est pas mis sur le gore ou sur les scènes violentes, mais sur le développement psychologique des personnages. Du vendeur itinérant qui se lie d’abord d’amitié avec ses victimes à la rencontre avec Sam, en passant par la quête attachante du personnage principal, tout est fait pour créer de l’empathie envers les personnages avant de laisser frapper le Mal. Visuellement, le style particulier d’Attila Futaki sied parfaitement au récit, que ce soit au niveau du road-trip ou pour la partie horrifique.

Une belle surprise qui ravira les amateurs de récits horrifiques.

Retrouvez d’ailleurs ce récit dans mon Top de l’année !

Ils en parlent également: Yaneck

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !
Publicités

9 Réponses to “Scott Snyder, Scott Tuft et Attila Futaki – Severed”

  1. mokamilla Says:

    Hum, je ne pense pas être bon public pour ce titre…

  2. Heuuuu…. Tu m’excuses si je pars en courant là…? Brrrrrrr……

  3. Je ne sais pas si ça me plairait !

  4. Tu titilles ma curiosité. La référence à O’boys me parle en tout cas.

  5. Une découverte et je suis titillé aussi !

  6. Mouais, sympa, mais pas le meilleur dans sa catégorie. Mais un récit très honnête et agréable à lire.
    http://www.chroniquesdelinvisible.com/article-severed-destins-mutiles-samedi-one-shot-116930698.html

  7. Nul doute que le côté « road movie » me plaira mais cette fin horrifique que tu promets me plaira sans doute beaucoup moins. Je reste perplexe. il faut aller voir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :