Daniel Pennac et Manu Larcenet – Journal d’un corps


La vie d’un homme à travers son corps

Daniel Pennac et Manu Larcenet - Journal d’un corpsCe « Journal d’un corps » emmène le lecteur en terrain connu car le personnage central est un corps. C’est suite à une grosse frayeur, qui l’a poussé à se faire dessus lors d’un camp scout, que le propriétaire anonyme de ce corps décide de coucher sur papier les surprises que lui réserve l’organisme. Devenu haut fonctionnaire à la retraite, il expédiera son journal post mortem à sa fille Lison. De treize à quatre-vingt-sept ans, de sa tendre enfance jusqu’à la mort, il tentera de comprendre et d’apprivoiser son corps.

L’épopée de ce corps n’épargne pas grand-chose au lecteur. De la varicelle au cancer, en passant par les polypes, la libido, les acouphènes, les flatulences, les bâillements, le vomi, les érections, la prostate, les caries, les crottes de nez et les cors au pied, le fonctionnement et les dysfonctionnements de ce corps permettent d’aborder la vie de cet homme de 1936 à 2010. Par le biais d’un corps, le lecteur partage le vécu du narrateur, de la puberté à la tombe. On aurait d’ailleurs aimé en apprendre plus sur la vie de cet homme, mais, malgré quelques digressions plus proches de l’âme que du corps, l’auteur a fait de son mieux pour s’en tenir au cahier des charges initial en se concentrant principalement sur les manifestations de son organisme.

« Ce soir, merde molle et collante. Deux chasses d’eau ne suffisent pas à décoller les chiures sur la céramique ni à effacer les traces brunes au fond de la cuvette. »

Profitant de la totalement liberté laissée par Daniel Pennac, Manu Larcenet ne se contente pas d’illustrer le roman de l’auteur, mais préfère partager ses perceptions et ses sentiments ressentis lors de la lecture. Le dessinateur choisit donc les passages qui l’ont touché dans le texte et les illustre parfois de manière littérale, parfois de manière amusante, mais toujours avec grande justesse.

Ils en parlent également : Mo’, PaKa

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !

12 Réponses to “Daniel Pennac et Manu Larcenet – Journal d’un corps”

  1. Il est évident que je dois me procurer ce titre et le dévorer… Beau duo !

  2. Je me rappelle de ton « pas assez d’images » 🙂
    Tu as aimé mais sans plus ? Je perçois mal ton engouement en fait.

  3. Ayant lu et aimé le livre de Pennac, je suis très curieuse de voir comment le dessinateur s’y est pris pour transcrire toutes les sensations et manifestations corporelles si nombreuses et si réalistes qui y sont décrites! Pas simple comme exercice!

  4. J’aimerais bien trouver ce pavé sous le pied du sapin à Noël. On en est loin mais j’y pense déjà…

  5. Bande dessinée ou livre illustré?

  6. j’aime ces deux auteurs, mais je n’ai pas lu le livre… toujours peur d’une déception avec Pennac, tant j’ai aimé, adoré, surkiffé sa saga Malaussène… j’hésite donc encore… à suivre!

  7. J’ai le roman de Pennac sur mes étagères, j’ai aussi feuilleté ce pavé… Mais je suis comme Mo’… tu as aimé ou pas alors…?

  8. Elle me fait rêver cette BD !

  9. Pas génial pour les hypocondriaques mais moi, je sens que cela me plairait !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :