Laurent Galandon et Alexandre Daniel – Pour un peu de bonheur, Aurélien (Tome 2)


Dénouement d’un excellent diptyque !

Laurent Galandon et Alexandre Daniel - Pour un peu de bonheur, Aurélien (Tome 2)Après un premier volet très prometteur, qui laissait encore pas mal de questions en suspens, cette conclusion lève progressivement le voile sur toutes les intrigues abordées par l’auteur.

« Pour un peu de bonheur » est un diptyque qui se déroule juste après la Première Guerre mondiale et qui se concentre sur ceux qui reviennent mutilés de la Der des Ders. À travers ce récit dirigé de main de maître, Laurent Galandon se concentre sur les soldats qui ne sont pas ressortis physiquement et psychologiquement indemnes de cette guerre des tranchées. Cette histoire n’évoque donc pas directement la Grande guerre, mais traite néanmoins de ses séquelles à travers le retour au pays de cet homme qui a laissé un vide de près de cinq ans et d’un policier qui compte bien résoudre l’énigme de ce tireur isolé qui met tout un village en émoi.

Du regard des autres aux amis qui n’ont pas survécu, en passant par le temps perdu et le fossé qui s’est creusé avec ses proches, le retour de ce soldat qui a perdu une partie de son identité s’avère particulièrement intéressant à suivre. Alors que l’on voyait Félix revivre petit à petit, quelques allers-retours subtilement distillés vont très vite éclairer son passé et rouvrir certaines blessures qui peinaient à se cicatriser. Si l’auteur distille progressivement ses vérités, il n’oublie pas d’entretenir la dimension humaine de son histoire, tout en brossant le portrait d’un bled rural où les ragots mènent la belle vie. Afin de tenir le lecteur en haleine, le scénariste propose également de suivre une enquête policière autour d’un mystérieux tireur isolé qui abat les animaux des paysans et qui tient finalement toutes ses promesses.

Si j’ai eu un peu de mal à m’habituer au dessin très épuré d’Alexandre Daniel, qui ne s’attarde que très peu sur les décors pyrénéens, il accompagne finalement très bien cette histoire humaine et prenante.

« Pour un peu de bonheur » est une enquête policière très humaine, qui permet d’aborder la Première Guerre mondiale sous un autre angle. Une excellente surprise que vous retrouverez dans mon Top de l’année !

Advertisements

Une Réponse to “Laurent Galandon et Alexandre Daniel – Pour un peu de bonheur, Aurélien (Tome 2)”

  1. Je suis tentée ! Référence notée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :