Antoine Ozanam et Antoine Carrion – Temudjin


Sur les traces du grand Gengis Khan !

Antoine Ozanam et Antoine Carrion - TemudjinAntoine Ozanam est un auteur très prolifique que j’apprécie particulièrement et je vous invite d’ailleurs vivement à lire We are the nightLe roi banalL’amourir ou ce « Temudjin », qui s’ajoute à la longue liste de très bons récits produits par le scénariste.

Ce one-shot raconte le parcours initiatique d’un enfant né de l’étreinte d’une mortelle avec l’esprit-loup de la forêt. Prénommé Temudjin par un chaman ayant entrevu l’incroyable destinée de cet être capable de maîtriser les esprits des défunts et de visiter l’entre-monde, le jeune garçon est l’élu qui unifiera les clans mongols déchirés par les luttes intestines, pour bâtir un formidable Empire…tout comme un certain Gengis Khan !

Antoine Ozanam revisite l’enfance du fondateur de l’empire mongol au début du XIIIe siècle au sein d’une fable initiatique intemporelle et onirique. S’emparant de la figure de Gengis Khan et s’appropriant sa légende, l’auteur propose l’histoire d’un homme dont le destin semble tracé d’avance et invite à réfléchir sur la prédestination.

« Maintenant, il est libre, il choisira sa route. »

Se déroulant dans des steppes mongoles situées hors du temps, l’histoire plonge le lecteur au sein d’un univers onirique, mêlant Histoire et légende et saupoudré de fantastique. La narration vogue d’ailleurs allègrement entre la réalité et l’univers de l’esprit de la Terre-Mère, plongeant le récit aux frontières du réel. Le dessin fin et semi-réaliste d’Antoine Carrion s’installe d’ailleurs au diapason de cette ambiance hypnotique dès la couverture. Déjà associé à Antoine Ozanam sur « L’ombre Blanche », le dessinateur livre ici un travail remarquable.

Mon seul regret vient de cette fin ouverte et légèrement frustrante, qu’un faux cahier graphique faisant office de véritable fin parvient presque à faire oublier…

Ils en parlent également : Madoka

Une Réponse to “Antoine Ozanam et Antoine Carrion – Temudjin”

  1. […] OliV’ : « Les scènes de combat sont fortes et les esprits habilement représentés ». Yvan : « L’histoire plonge le lecteur au sein d’un univers onirique, mêlant Histoire et légende […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :