Lewis Trondheim et Jean-Christophe Menu – Moins d’un quart de seconde pour vivre


Un album précurseur du mouvement OuBaPo !

Lewis Trondheim et Jean-Christophe Menu - Moins d'un quart de seconde pour vivreCet album est un véritable exercice de style auquel se livre Lewis Trondheim. JC Menu lui a en effet dessiné huit cases sur lesquelles il doit s’appuyer pour faire cent strips de quatre cases. Même si l’OuBaPo (Ouvroir de Bande Dessinée Potentielle) a été créé un an après la parution de cette œuvre, celle-ci peut néanmoins être considérée comme faisant partie du mouvement oubapien.

Les cent strips proposés par Trondheim peuvent se lire indépendamment les uns des autres, mais finissent tout de même par former une œuvre cohérente. Au fil des pages les petites histoires s’alimentent les unes les autres, donnant ainsi naissance à un univers original qui gagne progressivement en consistance. Parvenir à un tel résultat en partant de huit cases différentes démontre une nouvelle fois tout le potentiel narratif de l’art séquentiel.

« Si je plonge, je serais heureux de nager. Si je reste ici au soleil, je serais tout autant heureux. Mais avoir le choix entre deux bonheurs sans pouvoir choisir, ça n’est pas le bonheur… ça fait chier… »

Pourvus d’excellents dialogues à la fois drôles et profonds, les différentes histoires invitent à s’interroger sur la vie, la mort, la solitude, l’amour, etc. Situations absurdes, réflexions philosophiques, préoccupations métaphysiques, …le tout s’enchaîne et s’emboîte avec grande fluidité.

Lewis Trondheim et Jean-Christophe Menu - Moins d'un quart de seconde pour vivre

Visuellement, cette œuvre est par contre d’une pauvreté extrême, voire même assez moche, mais l’intérêt se situe évidemment ailleurs.

Lewis Trondheim et Jean-Christophe Menu - Moins d'un quart de seconde pour vivre Ils en parlent également : Champi, Mo’, David

Lisez également l’avis à plusieurs mains sur le nouveau blog de K.BD !

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !
Publicités

Une Réponse to “Lewis Trondheim et Jean-Christophe Menu – Moins d’un quart de seconde pour vivre”

  1. Je découvre l’Oubapo, tiens! Un exercice de style? Il arrive que ça me plaise mais c’est quand même très risqué! A tenter!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :