Bastien Vivès et Michaël Sanlaville – Hollywood Jan


Pourquoi ne pas demander conseil à Schwarzy ?

Bastien Vivès et Michaël Sanlaville - Hollywood JanL’avantage et l’inconvénient quand on est fan du travail de Bastien Vivès, c’est qu’il est très prolifique. On a donc d’un côté beaucoup d’albums à se mettre sous la dent, mais de l’autre la difficulté de tout parvenir à lire. Ce one-shot réalisé à quatre mains par Bastien Vivès et Michaël Sanlaville au sein de la collection KSTR fait donc partie de ces albums que je lis avec un certain retard, mais toujours avec grand plaisir.

« Hollywood Jan » invite à suivre les pas d’un adolescent mal dans sa peau, replié sur lui-même, qui a du mal à s’intégrer. Rien de neuf, me direz-vous, sauf que Jan s’invente trois amis imaginaires auprès desquels il trouve refuge… et pas n’importe lesquels, puisqu’il s’agit des stars hollywoodiennes Arnold Schwarzenegger, Sylverster Stallone et Russell Crowe. Excusez du peu !

Partant de cette excellente idée de base, les auteurs s’amusent à mélanger la réalité de Jan à des passages imaginaires mettant en scène les trois acteurs. On a donc d’un côté tous les problèmes liés à l’adolescence (mal être, acceptation de soi, regard des autres…), qui sont abordés avec grande justesse, et de l’autre, un monde imaginaire particulièrement drôle. Le fait de demander conseil à des brutes réputées pour leur tendance à rentrer d’abord dans le lard avant (d’éventuellement) réfléchir donne effectivement lieu à des scènes assez cocasses. Ce qui est également intéressant est de voir la relation entre Jan et ses protecteurs évoluer au fur et à mesure qu’il trouve ses repères et commence à s’affirmer dans la vie réelle.

Graphiquement, ce travail en duo s’inscrit dans la même veine que la plupart des parutions de Vivès, c’est-à-dire un dessin simple et efficace, rehaussé par une colorisation basée sur des aplats.

Encore un bon one-shot signé Vivès !

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !
Publicités

4 Réponses to “Bastien Vivès et Michaël Sanlaville – Hollywood Jan”

  1. Je ne connais pas Sanlaville mais Vivès, y a pas moyen, je n’accroche pas du tout à sa perpétuelle surproduction !

  2. Il a de sacrées références ce jeune homme… ahem… Excepté Russell Crow bien sûr 😛

  3. Je reste sur une image positive de Vives ; j’ai adoré son Polina ! Alors pourquoi pas celui-ci s’il me tombe entre les mains …

  4. J’ai comme l’impression que ça pourrait me plaire! De toute façon j’aime Vivès généralement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :