Jean-Pierre Gibrat – Matteo, Troisième époque (août 1936)


Les congés payés du gouvernement Blum !

Jean-Pierre Gibrat - Matteo, Troisième époque (août 1936)Après avoir abordé le Seconde Guerre mondiale dans ses œuvres précédentes, Jean-Pierre Gibrat (« Le Sursis » et Le Vol du Corbeau) propose une série en quatre tomes couvrant la période 1914 à 1939.

Si le scénario du premier volet plongeait le lecteur dans l’horreur de la Première Guerre mondiale au sein des tranchées et des champs de bataille, et que le deuxième tome se déroulait en pleine révolution russe en compagnie de Gervasio et de ses camarades bolcheviques, cette troisième époque se veut beaucoup plus estivale.

Malheureusement, le bond temporel qui permet à Mattéo et ses amis de se retrouver subitement en août 1936 est particulièrement perturbant. Il faut donc quelques pages pour se situer et pleinement emboîter les pas de ces personnages qui décident de profiter des premiers congés payés instaurés par le gouvernement Blum en allant rejoindre Collioure. Ce retour au pays de son enfance permet non seulement à Mattéo de retrouver sa mère et Juliette, mais lui réserve également quelques belles surprises. Si l’ambiance est d’une légèreté estivale, le vécu des protagonistes reste cependant clairement gravé dans leur mémoire, tandis que les tensions qui menacent l’Espagne se font clairement ressentir jusque dans cette petite ville frontalière. Malgré ce fond historique moins dominant, le développement psychologique de Mattéo demeure intéressant et l’histoire sentimentale développée en avant-plan est également séduisante.

Au niveau du graphisme, cet album respire bon l’été. Des pique-niques aux robes fleuries, en passant par les balades le long de la plage, Jean-Pierre Gibrat livre de véritables cartes postales. Le trait fin de l’auteur, les superbes aquarelles et les jeux de lumière sont de toute beauté et font ressortir toute l’humanité qui se dégage de cette histoire.

Un troisième volet qui propose un moment de respiration, une sorte d’intermède bienvenue entre les différents conflits qui ont secoué l’Europe à cette époque.

Retrouvez ce bien bel album dans mon Top de l’année !

Ils en parlent également: Yaneck

Advertisements

5 Réponses to “Jean-Pierre Gibrat – Matteo, Troisième époque (août 1936)”

  1. Tu as raisons sur le flashforward, des années passées entre les deux albums. Moi aussi, ça m’a demandé d’y faire attention.
    Par contre, je trouve que tu ne mets pas assez en perspective la légèreté de cet album, surtout comparé à la puissance du précédent, qui nous plongeais quand même au coeur d’un évènement qui a changé la face de tout le XXe siècle.

    Cette légèreté est semblable à celle que connu la France à cette époque. Une France qui refusait toute idée de guerre, ce qui favorisa sans nul doute la montée d’Adolphe Hitler qui pût jouer les gros bras de 33 à 39. Et cet état d’esprit historique, il est présent dans tout l’album, dans les débats qu’ont les amis autour de la guerre d’Espagne et du non-soutien de Blum à la République espagnole.

    Quand je te lis, j’ai l’impression que tu présentes un album super léger, genre une banale amourette. C’est cela, mais c’est tellement plus…

    • Oui, mais cette légèreté m’a surpris car je m’attendais à vivre une autre page sombre de l’histoire. Ici l’aspect historique est relégué entoile de fond. Je ne m’attendais pas à ça, ni à ce bond temporel. Dans son genre cela reste évidemment excellent, mais ça ne correspondais pas vraiment à mes attentes… Je retiens donc surtout cette légèreté

  2. L’ambiance a l’air plus légère que sur les premiers opus !

  3. la biblio l’a achetée, j’attends, je trépigne!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :