Rémi Gourrierec – Big crunch, de nouveaux héros (Tome 2)


Un petit format qui se dévore à pleines dents !

Rémi Gourrierec - Big crunch, de nouveaux héros (Tome 2)Le point de départ de cette saga prévue en cinq tomes est assez simple. Trois frères découvrent le corps inanimé du super-héros Cosmos dans la cuisine de leur maison et constatent avec stupéfaction que derrière le masque de leur idole se cache leur propre père.

Dans ce deuxième volet, le récit principal invite à suivre ces trois frères qui vont essayer d’endosser le rôle de sauveur de l’humanité qu’incarnait leur père. Si la période d’apprentissage de ces « Teens Cosmos » permet de s’attacher encore un peu plus aux personnages principaux, Rémi Gourrierec, alias l’Esbroufe, propose également quelques histoires parallèles qui viennent habilement enrichir et complexifier l’ensemble. Ajoutez à cela une touche de fantastique liée à ces « émergences » qui transforment les humains en monstres incontrôlables et destructeurs et vous obtenez un récit dynamique et riche en rebondissements.

Cette histoire qui mêle habilement scènes du quotidien à des passages plus rythmés, où les trois super-héros en herbe tentent de prendre la relève de Cosmos, met également d’autres personnages en avant. Il y a tout d’abord Ernest, le collègue de leur père, qui gagne en importance et dont le rôle auprès de Cosmos devient de plus en plus clair. Mais il y a aussi de nouveaux protagonistes, tel que Claude Bélanger, ou l’émergence d’un groupuscule de fanatiques. Bref, suffisamment d’éléments pour ne pas s’ennuyer malgré une intrigue principale qui n’avance pas forcément très vite. Sans oublier le cliffhanger final qui donne envie de découvrir la suite au plus vite.

Si le décor urbain installe cette série dans le franco-belge, la thématique des super-héros se rapproche plutôt des comics. Afin de brouiller totalement les pistes, l’ensemble est servi dans le petit format souple de la collection shampooing, avec des personnages très manga et un dessin noir et blanc avec des niveaux de gris en trames de points.

Le résultat est une saga atypique, à la croisée des genres, qui se dévore à pleines dents… un « big crunch » bien divertissant !

Retrouvez cet album parmi les dix albums sélectionnés dans la catégorie « Meilleur scénario » des BDGest’Art.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :