Makoto Yukimura – Vinland Saga (Tome 12)


Thorfinn confronté à son serment de non-violence !

Makoto Yukimura - Vinland Saga (Tome 12)Cette saga imaginée par l’auteur de l’excellente série « Planètes » nous plonge dans l’univers des Vikings. C’est donc à une époque où les hommes du Nord parcouraient les mers à la recherche de richesses, que Makoto Yukimura invite à suivre les pas de Thorfinn, un jeune viking obnubilé par sa quête de vengeance. Depuis que l’assassin de son père a été tué, Thorfinn n’est cependant plus un guerrier viking, mais un esclave de la péninsule du Jutland au Danemark, qui a perdu toute raison de vivre. Ce nouveau cycle plus campagnard qui a démarré à la fin du huitième tome permet de découvrir le milieu paysan et la manière dont les esclaves sont traités.

Lors du tome précédent, deux nouvelles menacent pesaient sur la ferme de Ketil où, grâce à leur travail acharné, Thorfinn et Einar commençaient à entrevoir l’espoir de se libérer assez rapidement de leur condition d’esclave. Si tout le monde espérait assister aux retrouvailles entre Thorfinn et Knut lors de ce douzième volet, l’auteur choisit cependant de s’attarder sur l’autre menace qui se profilait à l’horizon.

Le lecteur découvre donc l’histoire de cet esclave en fuite qui a tué son maître dans la ferme voisine afin de retrouver sa femme. Outre une chasse à l’homme passionnante, l’auteur lève également le voile sur le passé de Gardar et Arnéis avant qu’ils ne deviennent des esclaves. Si l’histoire de ce couple permet d’approfondir encore un peu plus la réflexion sur l’esclavage, elle confronte également notre héros à son serment de non-violence. Lui qui a tourné le dos à son passé de mercenaire doit maintenant faire face à un choix cornélien : reprendre les armes afin de sauver ses amis ou rester fidèle à cette nouvelle philosophie de vie dont le but ultime est le Vinland, ce merveilleux territoire découvert par Leif Eriksson où les gens pourraient vivre en paix.

Si Makoto Yukimura laisse beaucoup de place à la réflexion, tout en intégrant des éléments historiques et des aspects sociaux intéressants, il n’oublie pas non plus d’inclure une bonne dose d’action à son récit d’aventure. De la traque de Gardar aux talents de combattant de Serpent, il propose quelques scènes de combat toujours aussi dynamiques.

Visuellement, l’auteur restitue à merveille les décors et l’ambiance de l’époque, tout en proposant des personnages charismatiques et haut en couleurs. De plus, le découpage et le dynamisme lors des scènes de combats sont assez impressionnants.

Une excellente saga et un manga que vous retrouverez dans mon Top de l’année !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :