J. Michael Straczynski – Rising Stars, Acte III


La brillante conclusion d’une saga incontournable !

J. Michael Straczynski - Rising Stars, Acte IIIAprès une publication partielle chez Semic sous forme de magazine (dix numéros de deux épisodes) ou de Semic Book (quatre volumes de quatre épisodes), cette saga imaginée par J. Michael Straczynski est enfin éditée dans son intégralité. Ce troisième acte reprend les épisodes #17 à #24 de la série originale et propose donc enfin la conclusion de cette saga incontournable.

« Rising Stars » invite à suivre l’évolution d’enfants qui développent d’étranges capacités suite à la chute d’une météorite dans l’Illinois. Si le premier acte invitait à suivre l’enquête policière John Simon, alias le Poète, à la recherche de l’assassin des « Spéciaux » et que le second, plus porté sur l’action, tentait de neutraliser les plans de Stephanie Maas, ce dernier acte montre comment les « Spéciaux » vont utilisés leurs pouvoirs afin d’améliorer le monde. Une prise de pouvoir rempli de bonnes intentions, mais qui n’est malheureusement pas vu d’un bon œil par tout le monde.

Si le grand nombre de protagonistes permet au créateur de « Babylon 5 » de sacrifier quelques « Spéciaux » en cours de route, cela lui permet surtout d’intégrer tous les types de pouvoirs dont il a besoin pour faire rebondir son intrigue. Si Stephanie Maas était au centre du volet précédent, ce sont les talents de Brody Kempler qui prennent ici plus d’importance. En utilisant les pouvoirs hors normes des supers pour changer les choses, transformer les mentalités et imposer des mesures politiques audacieuses au monde, J. Michael Straczynski donne une tournure de plus en plus géopolitique à son intrigue. Cette tentative d’installer un monde meilleur met à nouveau en avant des super-héros qui ne sont pas dépourvus de faiblesses, mais pointe surtout du doigt une humanité qui fait tout pour s’autodétruire.

Si la plupart des super-héros renvoient à des personnages connus tels que Captain America, Batman ou Superman, l’univers imaginé par l’auteur est totalement indépendant et donc parfaitement accessible aux néophytes. Usant de nombreux flash-backs, il brosse progressivement le portrait de héros tourmentés qui ont du mal à trouver leur place dans la société et qui présentent, à ce titre, de nombreux points communs avec les mutants des X-Men. En les isolant dans un camp dès leur plus jeune âge, afin d’y être soumis à des tests par le gouvernement, il aborde également le thème de la différence et de la discrimination, montrant des héros tenus à l’écart des « normaux », alors que d’autres sont discriminés au sein même du groupe, à cause de talents moins appréciés ou non-développés.

En levant le voile sur le projet secret de John Simon et Brody Kempler, Straczynski livre une excellente conclusion à sa saga, tout en revenant avec brio sur l’origine de la série. La boucle est ainsi bouclée avec grande maestria.

Une saga incontournable qui influença notamment la série télé « Heroes ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :