Aurélien Ducoudray et Guillaume Singelin – The Grocery


Chronique sociale sur fond de guerre des gangs !

Aurélien Ducoudray et Guillaume Singelin - The GroceryJe ne sais pas pourquoi j’ai mis si longtemps à m’attaquer à cette série. Peut-être est-ce ce dessin faussement enfantin combiné à ce titre qui collerait probablement mieux à une saga de Will Eisner ? Aucune idée, surtout que je suis plutôt fan de ce Label 619 d’Ankama (MutafukazFreaks’ SqueeleDoggybags), que j’ai bien aimé les dessins de Guillaume Singelin sur « King David », Pills et Doggybags et que j’ai récemment apprécié le travail d’Aurélien Ducoudray sur Young. Mais de toute façon, peu importe l’excuse, car aucune n’est justifiée tellement cette saga vaut le détour !

Le récit invite à suivre les pas d’Elliot Friedman, le fils particulièrement cultivé d’un épicier qui vient de s’installer dans un quartier peu reluisant de Baltimore et qui se lie progressivement d’amitié avec les jeunes dealers du coin. Au fil des pages, Ducoudray intègre d’autres personnages charismatiques à ce décor riche en graffitis et en impacts de balles. Il y a tout d’abord cet ex-militaire qui revient d’Irak dans un avion rempli de cercueils de soldats morts au combat, mais également Ellis One, un ancien caïd de retour de prison après avoir survécu à la chaise électrique.

Mais, en filigrane du parcours initiatique de ce gamin sur fond de guerre des gangs, ce premier tome propose également une chronique sociale plus profonde qu’escomptée. Entre les gunfights, l’auteur pointe en effet du doigt les lacunes de ce pays qui abandonne ses anciens combattants une fois revenus du front et qui n’hésite pas à expulser les citoyens victimes de la crise des subprimes de leurs maisons.

Visuellement, le trait nerveux de Guillaume Singelin accompagne avec brio ce scénario percutant. Proposant des planches fourmillantes de détails et des personnages particulièrement expressifs, il insuffle énormément de dynamisme aux scènes d’action et installe une ambiance aux petits oignons tout au long de cette saga à la fois délirante et intelligente.

Une excellente surprise, disponible dans toutes les bonnes épiceries !

Ils en parlent également : Mo’, Belzaran, Sarah, Zaelle, Yaneck

Publicités

4 Réponses to “Aurélien Ducoudray et Guillaume Singelin – The Grocery”

  1. Une très bonne BD en effet !

  2. Totalement d’accord avec toi, sur le fond du bouquin, comme sur les mauvaises raisons qui m’en avaient tenu à l’écart ^^
    http://chroniquesdelinvisible.wordpress.com/2014/02/26/the-grocery-tome-1-la-bd-du-mercredi/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :